!nvocation - épsode 1

- ADRAMELECH! Rugis Satan. "Espèce de pourriture montre toi!"

Une fois de plus le maître des enfers est mécontant, toute la suite du démon tremble et grouille autour de son seigneur.

- A-DRA-ME-LECH!

L'ancien dieu assyrien se présenta devant son maître et lui tint ce langage:

- Que désirez-vous votre ignominie ?

- J'ai un rendez-vous avec une humaine ET J'AI PAS DE CALEÇON!

- Je vais vous retrouver ça tout de duite mon maitre. Mais qu'est-ce qu'il peut bien trouver au humain?

Après tout, c'était de la faute de l'homme si eux, étaient coincé aux enfers, Adramelech les détestait plus que tout et les démons, ils ne les supportaient pas! Encore moins cet idiot lubriques qui lui sert de patron!

La haine qu'éprouve l'ancienne déité envers le monde proviens de ses débiles d'assyriens qui l'ont abandonné au profit d'un dieu unique. Il se sentait dépossédé, humilié par ce nouveau dieu unique et toute sa clique. Il n'avait déjà pas apprécié son exil, mais en plus, il faut rajouté à ça une foutue guerre angélique et l'exil de Satan dans son domaine.

- Adramelech! Adra!

Belzébuth, maintenant, fondateur de l'ordre de la mouche, un grand allumé qui ne vit que pour ce qui est putréfié, pour un des princes, ce n'est pas le plus intelligent, mais son réseau de bestioles grouillantes est partout.

- Adra, ça te dis de remonter à la surface pour passer le temps?

- Non, entre les préparatifs des festivités à la tables des diables, la mise en place de la réunion inter-enfers et mes travaux d'habillage satanique, j'ai pas le temps de m'amuser.

- Adra, faut aussi penser à t'amuser, il y a combien de temps que tu n'es plus remonter sur terre, hein? 1000, 1500 ans, depuis que cette sorcière t'a invoqué? Allez, ça te manque pas de remonter taquiner du mortel?

- Non, vraiment pas, j'ai autre chose à faire que de m'occuper de ses sous-êtres! Sur ce belz je te laisse

Tandis qu'adramelech disparaissait derrière la porte de la garde-robe, une idée diabolique émergea dans l'esprit de Belzébuth il prit la première mouche qui passa et lui demanda de ramener Méphistophélès.

Une chose qu'il avait au contraire admiré des humains était la beauté de leurs vêtements, pour un être honnêtes, il trouvait les nouvelles créations magnifiques et a réussi à convaincre Satan de s'habiller pour sortir et il ne fallut pas longtemps au prince des ténèbres pour ne plus pouvoir se passer des atours qu'Adramelech lui confectionnait... 1500 ans que ça dure cette histoire.

- GRAAAAGH, vient ici! Puante créature, Viens!

Le gnome sorti de dessous la table de couture, sa démarche traînante, ces traits sont cachés sous un masque, il continue d'approcher de son maître, replié sur lui-même, la crainte de recevoir un coup de celui-ci.

Apporte ça à Satan !

Enfin seul pensa adramelech, il en avait assez de tout ce qui tournait autour de l'enfer, la seule pièce un tant soit peu silencieuse était la garde-robe de Satan.

Ce qu'il ignorait, c'est que Méphistophélès et Belzébuth se sont permis de récupérer les cartes des enfers et mis sa fiche signalétique dans l'Argenta des démons mineurs. Le début de ses problèmes ne faisait que commencer.

Il continue à travailler des heures durant abattant un travail incommensurable, tissant, créant de nouveaux costumes et splendides parures.

Il décida enfin de prendre une pause bien méritée, il se leva traversa la salle et s'installa dans son antre pour un repos bien mérité.

Dans le monde des humains, Rose et Éric était en pleine dispute :

allez Éric essaye ! Qu'est-ce que ça peut te faire de tenter l'expérience, si ça foire, sa foire et on n'en reste la ! Lança Rose

je n'ai pas envie de faire ta wicca, les trucs de sorcière, ça m'intéressent pas ! De plus j'ai autre chose à faire que de perdre mon temps ce soir, je sors avec Évangéline.

Tu en es sûr ! Demanda Rose. Tu lui as déjà demandé à ton Évangéline ?

Bah non, pas encore ! Je vais lui demander maintenant.

Éric s'approche de son bureau, il était juste en face de celui d'Évangéline, cela faisait maintenant quatre mois qu'il se côtoyait tous les jours, il se préparait depuis un mois à lui demander de sortir avec luit. Et là, au moment où il avait besoin de tout le courage nécessaire à sa demande, Frédéric son voisin se lève, Éric se prend les pieds dans la chaise, et entraîne dans sa chute la tasse de café de Rose encore brûlante et se brûle au second degré. Evangéline se leva afin de vérifier l'étendue des dégâts, mais Rose et Frédéric la rassurèrent malgré la violence de la douleur qui le lançait dans le bras.

Eric rugis de colère.

Bordel, mais lâchez-moi la grappe !

L'après-midi se déroula dans une ambiance maussade, après la sortie du bureau, Rose et Eric prennent le même chemin pour rentrer et pour cause, ils sont voisins.

T'as vraiment un caractère de porc quand tu t'y mets, j'espère que tu seras plus amènes avec ton futur colocataire ? dit-elle sèchement.

Ça va ! Ce n'est pas ma faute ce qui est arrivé. Et puis quel boulet, ce Frédéric !

C'est pas faux, mais tu devrais quand même faire un effort. Tiens, prends ça ! Rose tend à Éric un petit sac contenant un petit carnet et différent encens.

Tu suis les recommandations de la page quatre et tu seras plus détendu.

Tu sais Rose, t'es abracadabras, ça va me tuer ! Mais bon, juste pour que tu me lâches, je vais le faire.

Après être rentré chez lui, Éric se prépara son repas, après s'être servi un verre de vin, il se vautra dans son canapé et se mit à déguster le divin breuvage. Après avoir bu deux verres, la journée pourrie d'Éric se terminait plutôt bien, le sac de Rose était juste à côté de lui, le vin aidant, il se décida à prendre le carnet. Le carnet était écrit de la main de Rose, on avait l'impression de lire des recettes de cuisine. Il sortit les différents encens, les disposa autour de lui et suivi les instructions de détente fournie dans le carnet.

Au même moment, Rose pratiquait quant à elle, sa wicca. Elle est une praticienne aguerrie, cela fait des semaines qu'elle prépare ce rituel, elle a dépensé des sommes folles pour acquérir certains ingrédients. Et ce soir, la Lune, les éléments, tout est prêt pour faire son invocation. Elle a décidé d'invoquer son premier familier. Après avoir décidé les symboles de base sur le sol, brûler les encens adéquats, il commence à faire son incantation. Ces prières allaient lui prendre un certain temps et les différents ingrédients préparés étaient prêts à être lancés dans le creuset se situant devant elle.

Pendant ce temps-là dans l'appartement d'à côté, Éric ivre après avoir récupéré une seconde bouteille de vin, s'est également mis à préparer une incantation de son côté.

Dans cette ambiance détendue, le maître et l'apprenti ne savent pas ce que l'autre fait, au niveau du cercle d'invocation de Rose, l'enfer résonne ! Éric complètement saoul, n'est plus en état de sentir l'odeur de soufre qui s'échappe de l'encens. Tous deux finissent leur incantation en même temps ! Méphistophélès et Belzébuth qui s'occupait à ce moment-là, des cartes d'invocations entendirent les prières et les supplications provenant des deux voisins. N'étant pas sur place, Méphistophélès décida qu'il s'agissait d'une nouvelle invocation et créa les règles suivantes sur la carte :

tu obéiras à ton maître

tu suivras l'ordre de ton maître

tu prendras une apparence humaine

tu ne pourras lever la main sur ton maître

Méphistophélès se réserve le droit de changer ou d'ajouter n'importe quelle règle écrite sur cette carte

Méphistophélès termina la carte en écrivant le nom du démon lié à cette carte :

le démon, Adramelech, est lié au pouvoir de la carte il ne pourra se soustraire de ce règlement, ni enfreindre aucune règle de celui-ci !

(la suite à l' !nvocation 2)