Voici un nouveau texte, j'espère qu'il vous plaira.

Bonne lecture.


Un trio:

J'étais ta meilleure amie, je t'ai écouté sans même te blâmer, je t'ai soutenu quand tu en avais besoin, j'ai été présente à tout tes appels.

Nous formions un trio, nous nous apportions une entraide mutuelle pour aller de l'avant. Un trio contre la noirceur et la bassesse de la vie.

Je t'avais confié mes peurs, mes envies, tu connaissais mes forces et mes faiblesses, tu savais mon passé.

Tu m'avais aidé à passer un pas. Un mur devant lequel j'avais peur, je reculais sans cesse depuis des mois. J'étais fragile, tu le savais mieux que quiconque. Nous avions cassé ce mur, ensemble, je m'étais mise à nue. Tu t'es découvert, un peu, comme une timide victime.

Nous étions tes meilleures amies, nous comme des soeurs face à un être de confiance, un frère ? Non bien plus que ça.

Tu étais écorché, nous l'étions tous.

Tu n'aurais pu l'avoir, elle était bien trop pure.

Aucune de nous ne te voulions triste.

Nous étions trois, et nous marchions, main dans la main.