Bonjour ! (Oui, j'écris un pavé pareil pour parler de poèmes qui font trois lignes. u_u)

Tout d'abord, je suppose que si vous êtes ici, vous savez ce qu'est un haiku. Mais, étant donné que c'est un poème japonais avec de nombreuses règles, qui ne sont pas forcément toutes respectées à chaque fois et qui varient, je vais dire lesquelles j'utilise :

- J'utiliserai la forme classique 5-7-5 (sauf erreur d'inattention), c'est-à-dire que mes haikus seront des tercets, et qu'ils commenceront et finiront par un vers de 5 syllabes, avec un de 7 syllabes au milieu.

- D'ailleurs, au Japon, le nombre de syllabes correspond en fait au nombre de caractères de l'alphabet japonais dans le vers, il va de soi que mes haikus seront en français et que les syllabes seront comptées de manière habituelle, comme dans un poème quelconque.

- La règle du kigo vise à insérer dans le haiku un élément qui évoque une saison, ou la nature de manière plus générale. Je pense beaucoup l'utiliser, mais pas forcément à chaque fois, ne vous étonnez donc pas de trouver des haikus sur des thèmes divers et/ou représentant des sentiments variés.

Ensuite, je tiens à préciser que je ne m'intéresse aux haikus que depuis peu de temps, et que la poésie en général ne m'a jamais vraiment passionnée. J'ai cette préférence pour les haikus pour leur précision : dans un long poème, j'ai souvent du mal à comprendre ce que souhaite raconter ou évoquer le poète. Bref, donc, étant débutante en matière de poésie, j'espère que vous pardonnerez des erreurs, ou la qualité de mes haikus. ^^'

Enfin voilà, comme je l'ai dit dans le résumé, ceci est un recueil de haikus, j'en mettrai un par chapitre. J'essaierai de trouver des titres potables, même si je crois que, à la base, les haikus n'en ont pas, ou que rarement. Si je n'en trouve pas, je laisserai le numéro du chapitre, ou reprendrai la première phrase du haiku, ne vous fiez donc pas aux titres. ;) Je ne sais pas à quelle fréquence je les posterai, j'en compose rapidement, mais pas très souvent.

Si besoin, pour certains haikus, je dirai ce qui m'a inspirée (comme pour les deux premiers), ou expliquerai certains éléments qui ne semblent pas clairs (comme pour le dixième). Je l'ai dit dans le résumé, vous pouvez me donner des thèmes, je dirai également quel thème a été donné et par qui. ^^

L'image que j'ai choisie, un cerisier japonais en fleurs, est là pour plusieurs raisons : les haikus sont japonais, et le cerisier représente parfaitement leur pays d'origine. J'aime moi-même beaucoup le Japon, et les fleurs de cerisier sont mes préférées. Et quoi de plus poétique qu'une fleur ? Et, il y a de grandes chances pour que ce soit un thème récurrent dans mes haikus. ^^

Enfin voilà, je vous souhaite une bonne lecture. Voilà le premier haiku du recueil :


Fleurs de cerisiers

Qui se dispersent en beauté

Tout comme une flamme.


Ce haiku était mon premier, un peu comme un test. Il n'est donc qu'une adaptation en haiku d'un poème déjà existant. Ce poème était :

« Même si je me disperse et ne fleuris plus jamais

Je me disperse comme une flamme, merveilleusement. »

On le retrouve à l'intérieur du tome 57 du manga Bleach, du mangaka Tite Kubo.