Disclaimers :

Tout est à moi, sauf l'idée qui appartient à ma prof de français.

Notes :

Yosh, me revoici ! Ce texte est absolument sans intérêt, je vous préviens !

Que je vous explique le contexte : On était en cours de français et la prof (au lieu de nous faire faire une rédaction comme à peu près un lundi sur deux) a décidé de nous faire expérimenter l'écriture automatique. Et vu qu'on a fait plusieurs textes, je vais poster plusieurs chapitres. Comme je l'ai répété, ceci n'a totalement aucun intérêt, mais bon, je suis débile alors mon passe-temps est de vous faire partager des trucs débiles.

Mais qu'est-ce que l'écriture automatique ? C'est quand on écrit un texte en écrivant seulement ce qui nous passe par la tête : parfois, comme moi, ça fait un texte a peu près structuré, vu que j'arrive pas à faire du gros n'importe quoi, mais chez une de mes amies par exemple, elle écrivait la fin de la phrase en se rappelant même pas du début.

Me lancez pas des tomates quand même !


Ecriture automatique 1 - Texte


Les mèches de cheveux qui s'emmêlent dans mes doigts sont des constellations brillantes comme un soleil couchant ; je dessine une maison avec un toit et des étoiles sur la tête, un feu brûle dans la cheminée. En tournant les pages de mon agenda, je me suis rendue compte que le temps passait vite. Les chiffres s'enroulent dans la spirale du cahier, peut-être qu'ils s'arrêteront avec une formule magique. J'ai mal au poignet à force d'écrire, j'entends le tic-tac de ma montre, les chiffres s'emmêlent... Ça fait mal à la tête. Kalinka, Malinka, au marché de Noël de l'année dernière je me rappelle qu'ils vendaient de grosses poupées russes. Clic-clac, ça ne veut rien dire, rien dire du tout... Un jour j'arriverai à fixer l'horizon sans pleurer. Ce soir j'aurai des devoirs en rentrant chez moi, il faudra que je retravaille mes cours d'amour, parce que pour l'instant je suis la dernière de la classe. Si seulement on pouvait stopper le temps quelques secondes... Mais c'est dur avec une télécommande cassée. Elle ne veut même plus changer les chaînes de ma télé.
Kalinka, malinka, je ne sais pas pourquoi ça me revient, j'ai l'impression d'avoir cette chanson dans la tête depuis si longtemps. Ah, j'ai la tête en vrac... Si seulement le monde pouvait m'écouter. Pleurer sans raison, est-ce que c'est vraiment pleurer, ou c'est juste un problème de fuite d'eau ?
Je veux du chocolat.