~ Pensée ~


Iluwinya
Prologue


- C'est alors que le chasseur plongea son épée dans la poitrine du sixième dragon, transperçant son épaisse peau pour s'enfoncer profondément dans son cœur. L'animal poussa son dernier cri ressemblant plus à une plainte de tristesse que de douleur avant de mourir. Avec lui, disparut la dernière pierre du royaume, celle de la vie, rendant notre royaume tel qu'il est aujourd'hui. On raconte aussi que lors de sa mort, des larmes coulèrent des yeux du dragon, donnant naissance au ruisseau salé de la montagne. » Conta le vieil homme assis sur son tabouret. « Voilà… C'est ainsi que les dragons disparurent de ce monde. »

Il posa son regard bleu sur les deux enfants assis devant lui qui l'observaient eux aussi avec de grands yeux pétillants. D'autres flammes que celle du feu de la grande cheminée, se trouvant derrière l'ancien, illuminaient leurs regards. Cette légende contée avait éveillé leur attention et leur curiosité. Les enfants s'emplissaient alors d'une puissante envie d'en savoir plus, des milliers de question leur venant à l'esprit. Cependant, ils restèrent encore silencieux quelques instants, plongé dans ce monde fantastique peuplé de dragons qu'ils mourraient presque d'envie de voir en réalité. Finalement le plus grand des deux garçons se redressa sur ses genoux en fixant toujours le vieillard.

- Grand père, et les pierres ? Elles sont où ? » Demanda-t-il vivement en trépignant presque, impatient d'avoir une réponse. « Tu crois qu'elles sont encore dans le royaume ? »
- Je l'ignore… » Répondit le conteur en riant doucement du comportement du petit. « Personne ne le sait. Mais la légende raconte que cinq étrangers arriveront dans notre monde et les feront renaître… Je pense que cela sous entend qu'ils les retrouveront. Cependant, cela reste une histoire, une légende. Maintenant, il est tard et il est l'heure d'aller se coucher… »

De nombreuses protestations s'élevèrent dans la pièce, provenant essentiellement du plus âgé qui voulait en savoir plus encore. C'était son esprit aventureux qui prenait le dessus, ainsi que les rêves d'évasion. Mais le vieil homme se leva doucement en poussant le plus âgé des enfants de sa canne, lui intimant de prendre la direction de sa chambre. Celui-ci se leva en soupirant, aussitôt imité par son petit frère qu'il prit par la main, avant de l'entraîner dans leur chambre. L'ancien les suivit avec difficulté et, lorsqu'il entra dans la pièce, ce fut pour trouver deux gamins couchés dans leur lit et une jeune femme, leur maman, en train de les border. Le jeune femme les embrassa chacun à leur tour puis souffla sur une bougie avant de rejoindre le vieillard qui caressait doucement sa barbe en les observant. Ils éteignirent les autres lumières avant d'aller se coucher à leur tour. Toute la petite famille s'endormit, deux des membres avec des rêves peuplés de dragons et de pierres sacrées dans la tête.

Quelque part, à de nombreux kilomètres de là, dans une grotte sombre et humide, une faible lumière commençait doucement à apparaître. Petit à petit, elle s'intensifia, chassant l'obscurité environnante, devenant de plus en plus lumineuse, éclairant les parois rocheuses de la caverne desquelles s'écoulaient de fins filets d'eau… Puis, brusquement, tout s'arrêta, et redevint aussi noir que la nuit. Cependant, une faible lueur demeurait, située dans le ventre d'un petit animal visiblement endormi et dont la silhouette rappelait étrangement celui d'un gros lézard. Celui-ci émit une petite plainte tout en se cachant le nez, comme s'il voulait se protéger et continuer à dormir en paix.

A suivre…