Ré-écrivation (oui j'invente des mots.) d'un truc écrit il y a quelques années. J'aimais l'histoire et surtout l'idée mais la manière dont c'était écrit me déplaisait terriblement alors voici la nouvelle version de ce petit texte. C'est un yaoi, enfin, plus un shonen-ai.

Je n'ai jamais eu beaucoup de chance dans la vie. D'abord, il a fallu que je naisse de deux parents fous et obsédés par les prénoms étranges. Luken pour moi. Kepa pour mon frère aîné. Tellement débiles qu'ils n'ont pas attendu que l'un de nous ait dix-huit ans pour partir découvrir de nouvelles régions, laissant un Kepa de presque dix-sept avec son petit frère de douze ans sous les bras. Au moins, j'étais un gamin plutôt calme. Je me bagarrais rarement.

Deuxièmement, en parlant de bagarres, il y en a une dont je me suis jamais remis. J'avais sept ans quand Ethan, un gosse prétentieux, s'est battu avec moi. Nous nous sommes chamaillés et nous nous sommes mordus. Petit détail insignifiant dites-vous ? On arrive au troisième point.

Donc, troisièmement, je suis un vampire. Pas dans le type Dracula, je dirais même que je ressemble plus à Edward Cullen sauf que je ne brille pas au soleil et de toute façon je ne bois pas de sang. Notre race est fort spéciale : la morsure est représentative de notre partenaire amoureux. Une fois qu'un vampire en mord un autre, ils forment un couple uni pour la vie. Vous faites le rapprochement ? J'ai mordu un homme, un connard par dessus le marché, et je dois en payer les conséquences.

Je n'ai pas fait exprès, croyez-moi. Les jeunes vampires n'apprennent pas les effets de la morsure avant quatorze ans, à l'école. Parlant de ça, ma cicatrice est sur mon avant-bras. Tout le monde est au courant que je suis déjà lié, ce qui donne lieu a de grandes discussions lancées par Ethan du genre : « Qui serait assez désespéré pour vouloir sortir avec Luken ? » « Elle a dû être forcée, pauvre petite. » « Ou peut-être qu'il est lié à sa cousine, ça serait plus logique. » Et personne ne sait que ma chère et douce moitié n'est nul autre que l'auteur de ces moqueries. Sa cicatrice à lui est située sur sa nuque, à l'abris des regards sous sa tignasse brune.

Bref, je m'appelle Luken, j'ai seize ans aujourd'hui et je suis le vampire le plus malchanceux du globe.

C'est court, je sais, mais c'est qu'un prologue (en plus c'est extrêmement cliché xD) Pour les fautes j'ai demandé à une amie de m'aider à corriger mais y'en a peut-être encore q.p Enfin, soyez indulgents. Je vous en pris xD En plus j'avais pas d'idées de titre, grr.