Je m'appelle Tyleur Jones, j'ai 17ans, je vis en ville avec mes parents et ma petite soeur Lola qui a fêté ses 4 ans la semaine dernière. D'ailleurs, je lui ais offert la dînette avec laquelle elle s'amuse en ce moment, elle veut à tout pris que je mange cette objet non identifié d'une couleur verte, je pense que c'est un brocolis. J'ai également une magnifique chienne de 10 mois, je l'adore, c'est un peu comme ma meilleur amie. J'aime lui confier mes états d'âme et mes sentiments car je suis sûr que quoique je dise, elle ne me jugeras jamais. Il n'y a qu'elle qui connaît mon plus grand secret, celui que je ne confirait à personne de peur que l'on ne me rejette pour ce que je suis, les gens comme moi ne sont pas vraiment appréciée dans ce monde étroit d'esprit. Donc je survit en espèrant que jamais personne ne découvre ce que je suis vraiment.
- Salut Ty !
- Salut Sacha.
Sacha, c'est mon meilleur amie, il est mon exact opposé. Avec mon mètre 75, mes cheveux blond trop long, mes grands yeux trop bleus et mon corps aussi épais qu'un fil de fer, je fais pâle figure à côté de son mètre 80, c'est cheveux brun indiscipliné et ses magnifiques yeux vert où je vais souvent me perdre, son corps finement musclé que j'aperçois grâce à ses tee-shirt trop serré et les douches après le sport. Je pense que je m'égare là.
- Je suis désolé de te sortir de t'as rêverie mon petit Ty, mais la cloche a sonné et nous avons l'obligation de se rendre en cours de math avec la vieille chouette.
- Pfff ! J'ai pas envie Sacha, en plus j'ai pas fait mes devoirs.
- Comme si tu les faisait d'habitude.
- Bien sûr je suis un élève modèle.
- Oui, dans tes rêves.
Nous nous sommes mis en route pour notre cours de math en nous lançant nos habituels petit pic, preuve de notre grande amitié.
- Enfin ! C'est l'heure de manger !
Petit cri de victoire de Sacha alias l'estomac sur patte, qui me rappelle qu'il est effectivement temps d'aller manger car il est vrai que j'ai légèrement faim. Nous nous sommes donc rendu au self pour essayer de manger l'horreur dégoûtante qu'ils veulent faire passer pour de la nourriture.
- C'est quoi ça ?
- C'est des...euh...des trucs.
- Merci pour ton aide Sacha, très utile...
- Si t'es pas content, tu ne me demandes pas !
Bon, passons outre les trucs, on passe au yaourt à la vanille pour moi et du fromage pour Sacha.
- Génial des haricots et du steak.
- Le meilleur pour la fin, le pain.
- Prends en 4 ou 5 pour moi s'teuplait Sachou.
- Rhaaa m'appelle pas comme ça !
- Miii Sachou, t'es méchant !
- Arrête de faire genre de pleurer ça marche pas avec moi Titi.
Il savait que je détestais ce surnom stupide et il attendait que je m'énerve vu son sourire stupide qui lui valu mon plus beau regard noir. Après cette petite bataille, sourire contre regard, nous sommes allés nous installer à une des tables pour manger. Enfin, ça a plutôt tourné en bataille de morçeau de pain, que j'ai biensur perdu lamentablement.
- Pourquoi cette tête de renfrogner mon Titi ?

- Tu boudes parce que t'as perdu ?
- J'ai pas perdu tu as triché.
- Mauvais perdant et arrête avec ta tête on dirait que t'es constipé.
Je ne pus m'empêcher de lui envoyer mon poing dans l'épaule avec mon plus belle air outré.
- Aïe, Titi t'es méchant.
- Oui je sais Sachou.
Quel douce vengeance de voir son visage se décomposer sous l'horrible surnom. Je me suis réveillé en sursaut après ce rêve merveilleux. J'aurais préféré que tout reste comme ça, pour toujours, sauf que Sacha n'est plus avec moi il est mort i ans maintenant. C'est mon petit ange. Depuis sa mort tout à changer pour moi, j'ai perdu mon meilleur ami mais surtout mon tout premier amour et surtout le dernier. Je n'ai même pas eu le temps de le lui dire, un chauffard me la retiré pour toujours. Il me manque chaque jours qui passe, j'aimerais le rejoindre mon ange mais je ne peux pas, je lui est promis de vivre ma vie pleinement pour nous deux. Je le revois encore ce jours là, il y a 2ans, traverser pour me rejoindre mais jamais il n'est arrivé à mes côtés. Je ne me souviens plus trop comment je me suis retrouver à ses côtés, la seule chose que je me rappelle ce sont ses derniers mots.
- Ne pleure pas, je pars le premier, je veillerais sur toi de là-haut, tu me rejoindras bien assez vite mais pas trop non plus, est une vie bien rempli pour nous deux.

Et il c'est éteint dans mes bras, avec le sourire aux lèvres, alors que mon coeur venait de se briser pour toujours. Pour mes 18 ans, je me suis offert un petit tatouage sur l'intérieur du poignet, qui représente des petites ailles d'ange avec ton prénom en dessous, pour me rappeler ta présence quand le manque est trop important. Pour mes 19 ans, je me suis fait des mèches rouges comme je te l'avais promis. Ce soir, pour la première fois, je me prépare pour sortir. Lise a réussi à me convaincre. Tu te souvient de Lise ? Elle était dans notre classe, elle m'a beaucoup aider après ton départ. Grâce à elle je n'ai pas sombré. Elle m'a convaincu de l'accompagner à l'anniversaire de sa copine Shana qui fête ses 18 ans.
- J'espère que t'es près on part dans 5 minutes.
- Je suis prêt depuis une heure Lise, c'est toi qui ne l'ai pas.
- Absolument pas, dit-elle alors qu'elle portait encore son jogging avec lequel elle était venu me chercher il y a une heure.
- Et puis tu ne peux pas sortir comme ça.
- Et pourquoi ?
- On va à une fête pas à la salle de sport, alors le débardeur et le jogging on oublie.
- Et que pourrai-je mettre pour plaire à cette demoiselle ?
- Je vais te choisir des vêtements plus classe dans les affaires de mon frère. Quelques minutes après elle était revenue avec dans la main droite une chemise blanche avec des petites touche d'argent et dans la main gauche un jean noir.
- Tiens essaye ça, t'as deux secondes.
Je me suis alors dirigé vers la salle de bain pour me changer. J'en suis ressortit quelques minutes après pour tomber sur le regard admiratif de Lise qui avait enfin enfiler sa robe.
- Tu es sublime Lise.
- Je te retourne le compliment mon cher, tu vas faire un malheur ce soir.
Il est vrai que j'ai pris du muscle depuis ton départ et même quelques centimètres, j'aurais presque pu te dépasser. Tu aurais été bien surpris, toi qui disait que je serais toujours un nain par rapport à toi.
- Bon en route.
Une bonne vingtaine de minutes plus tard, nous étions arrivés chez Shana où la fête était déjà bien entamée. Les parents de Shana sont très riches comme le montre cette maison de quatre étages avec l'équivalent de deux ou trois terrains de foot pour jardin. On entendait la musique que passait le DJ alors que nous étions à plus de cinq mètres du portail donnant sur l'entrée de la maison.
- Dépêche toi Tyleur, Shana nous attends à l'intérieur.

Il nous fallut peu de temps pour rejoindre l'intérieur de la maison on tous les couples avait l'air de s'être donné rendez-vous pour faire un concours de celui qui se déshabillerais le plus vite sur les canapés de ce qui devait être le salon transformé en piste de danse.
- Lise !
- Shana ! Bon anniversaire ma belle !
- Merci ! Oh Tyleur tu es venu finalement.
- Oui, on va dire que Lise a de bons arguments.
- Excusez-moi de vous laisser mais je dois allez voir mes autres invités.
- Pas de problème on se revoit tout à l'heure.
- Oh mon dieu.
- Ah!Tyleur c'est ma chanson viens danser avec moi !
Après le départ de Shana, le DJ a décidé de passer la chanson préféré de Lise et aussi celle que je déteste le plus au monde.
- Pourquoi moi ? La moitié des mecs ici non dieu que pour toi depuis que tu es rentrée.
- Peut-être mais c'est toi qui danse le mieux.
Je suis toujours un peu triste quand on me dis que je danse bien car c'est toi qui m'a appris tout ce que je connait.
- Je sais que danser te rend triste car ça te fait penser à lui, mais tu pourrais juste pour moi ?
- Je ne peux résister à tes yeux de chien battu.
Après presque une demi heure sur la piste, je suis allé me chercher à boire en laissant Lise en tête a tête avec son prétendent. J'avais la tête plongé dans le frigo à la recherche d'un jus d'orange quand j'ai entendu une vois me dire :
- Tu danse très bien malgré cet air triste sur ton visage.