Voulez-vous épater les yeux de vos amis ? Réaliser une illusion optique plein de couleurs changeantes? L'image lenticulaire est faite pour ce tour mais inutile d'aller au magasin pour l'acheter. On va en fabriquer une, faite-maison, avec papier et carton et vous serez aussi stupéfaits par ce dessin changeant.

Matériels : Pour ce bricolage, vous avez besoin:
Du Papier, du Carton ,des Outils de dessin (Feutres, Crayons, Stylos) ou Imprimante (Si vous voulez des photos),une Règle Cutter (Si vous n'en possédez pas, un Ciseau) et du Scotch

Vos matériaux sont prêts ? Ok, commençons la fabrication de votre propre image lenticulaire.

Étapes :

Étape 1 : Vous avez besoin de deux feuilles de la même dimension . MAIS n'en faites pas trop gros, juste la moitié d'une feuille A4 (ce qui mène au A5, étrange, n'est-ce pas?) ou d'un A6 MAIS pas plus petit. On n'a pas de loupe pour les voir et ce ne serait pas facile pour l'étape d'après. Vous pouvez aussi imprimer deux images depuis l'ordinateur mais il faut qu'elles doivent être à la même taille .

Étape 2 : On ne va pas laisser ces feuilles toutes blanches... Avec vos outils d'artiste, vous allez pouvoir dessiner vos images. Laissez libres cours à votre imagination. Si vous n'en avez pas, cherchez l'inspiration. Je ne sais pas, moi, une transformation ? Une comparaison ? Ou deux mondes opposés? A la fin, vous aurez les images A et B. Si vous avez deux photos imprimées, passez cette étape.

Étape 3 : Dès que vos images sont achevées, superposez-les et utilisez la règle cutter pour couper les deux dessins en bandelettes. ATTENTION, cette étape est délicate . Elle nécessite patience et habileté. Il faut les trancher en parts égales (0,5 ou 1 cm), placer la règle perpendiculairement et coupez doucement. Si vous n'avez pas une règle cutter, prenez un ciseau mais faites attention avec, coupez bien droit et faites des petites marques pour faciliter la tâche. Par contre, je vous conseille de ne pas laisser la fenêtre ouverte, les courants d'air vont mélanger les dessins A et B et on serait embrouillés.

Étape 4 : Vous aurez besoin d'une grande feuille, qui est le double de la hauteur d'un des dessins (oui, les maths, ça aide) pour pouvoir coller les bandelettes mais pas n'importe comment, c'est la raison pourquoi j'ai noté les images A et B pour vous repérez dans la jungle des petites bandes. Vous devrez les placer tour à tour, la suite doit être : A1,B1,A2,B2 et etc... Là aussi, il faut être délicat. En les collant, alignez-les et faites doucement, on n'est pas pressé comme des citrons.

Étape 5 : Dès que toutes les bandelettes sont sur la grande feuille,il faut couper l'espace blanche inutile mais il faut laisser le haut et le bas pour plus tard. Ensuite, la feuille doit être pliée en un accordéon. La feuille doit avoir des dents pointues quand on la regarde de profil. Les plis devront se faire entre les petites bandes . Et, avec délicatesse .

Étape 6 : Une fois l'instrument en main, le carton est nécessaire pour accrocher l'œuvre . Avec le scotch, collez la partie supérieure en haut. Ensuite, pliez l'accordéon jusqu'à que vous voyez la 1ère image du haut et la seconde en bas, on n'a pas le temps de jouer une musique, puis scotchez la partie inférieure. Vous serez même impressionnés par l'illusion de votre dessin changeant.

Et voilà, votre image lenticulaire faite maison est prête. Admirez l'art de changer le dessin à votre propre guise, tel d'un magicien (Et sans baguette magique).


Pour les sciences-addicts, comment ça marche ?
Comme son nom l'indique, l'image lenticulaire utilise une lentille spéciale pour faire apparaître deux photos selon l'angle . En effet, le dessin d'origine est une suite de bandelettes A1,B1,A2,B2 et etc, puis au dessus se place un plastique réfracteur formé de petites bosses. C'est la raison pourquoi notre ongle vibre d'un son étrange quand on le frotte.

Ce matériau transparent n'est pas placé n'importe comment, considérant le coin de chaque bosse comme '' | '', chacun saute de cette manière: |,A1,B1,|,A2,B2,| et ainsi de suite. Les petits ponts sont faits pour dévier la lumière, les rayons qui colorient les objets autour de nous. Les raies UV bondissent à tout les obstacles et transmettent de la couleur à nos yeux mais les lentilles de l'image changent la direction des rayons, similaires à l'eau. En variant la rotation de l'image lenticulaire, la lumière bondit sur une bandelette et renvoie les couleurs de cette dernière. Tous les rayons résultent une image. La forme bossue de la lentille empêche les raies de bondir sur les bandes du second dessin, conséquence,on doit changer l'angle de l'objet pour obtenir l'autre mais le premier disparaît et vice-versa.

Le même principe pour l'image lenticulaire faite-maison. Les ondes lumineuses bondissent sur les bandes et renvoient celle que l'œil peut capturer. En regardant notre bricolage, l'une des images est présente à nos yeux, la seconde est cachée. Pour voir l'autre, il suffit de pencher le carton vers la direction opposée et la première s'éclipse. Il est difficile pour nous de voir deux images à la fois. Qui disait que ces dessins sont des bons coquins ?


Vous avez tout pour réaliser une image lenticulaire. Il est temps pour vous de changer les images aux yeux de vos amis. Démontrez une transformation, deux mondes parallèles... ou la cause et l'effet. Une vérité compressée en deux images.

Merci d'avoir lu ce bricolage et amusez-vous !