Note de l'auteur : Après pas mal de temps, j'ai décidé de réécrire mon ancienne histoire Partenaires chasseurs (encore disponible) pour changer le style d'écriture et pluseurs morceaux de l'histoire (en prenant en compte les reviews constructives qu'on m'a adressées ^^). Cette version va donc être probablement très différente de l'ancienne version, j'espère qu'elle vous plaira !


Introduction : Le Bal Des Foulards

La fête battait son plein quand le cor retentit, signalant le début imminent de la cérémonie des Foulards. Cette dernière prenait place comme tous les ans en plein coeur de la forêt, autour du lac des Âmes Compagnes. Des immenses pins entouraient le lac. Le ciel étoilé qui se reflétait sur la surface de l'eau lui donnait au lieu un air féerique tandis que les poissons aux écailles argentées qui y nageaient le faisait briller le jour. Pour l'occasion, des guirlandes de lampions et de pierres précieuses avaient été accrochées dans les arbres et des plaids colorés et des coussins épais avaient été éparpillés un peu partout sur la rive pour accueillir les Chasseurs lors de la cérémonie. Le lac n'était pas très profond mais personne ne venait y pécher ni s'y baigner. Ce lieu sacré était vénéré depuis des décennies par les Quatre Familles de Chasseurs: la famille Am'Rio, la famille Am'Pila, la famille Am'Delliz et la famille Am'Cenes. C'était dans ses eaux que les Chasseurs retrouvaient leur partenaire, la personne qui les complétait sur tous les plans, la seconde partie d'eux mêmes. Chaque duo était reconnaissable par la Marque identique tatouée sur leurs peaux.

Un Traité avait été édifié entre les Quatre Familles pour que chaque chasseur non marqué y assiste les cinq premières années après sa majorité afin d'encourager les rencontres des Âmes Compagnes.

o-o-o

Les échos des cors étaient devenus assourdissants. Ils étaient de plus en en plus puissants jusqu'à masquer le chant des oiseaux de nuit. Nathanaël s'avança vers la rive avec Dolorès et Youenn. Contrairement à ses deux amis, c'était sa première participation et avec un peu de chance l'unique. A l'instar de ses semblables, il portait une simple tenue blanche tissée dans le meilleur lin de la région ainsi qu'une ceinture de lys. Trois points carmin avaient été dessinés sur le haut de ces pommettes. L'excitation et la nervosité commençaient à se faire sentir. Nathanaël en frémit et alla s'asseoir en tailleur au bord du lac avec les autres jeunes Chasseurs non marqués.

Il appuya ses mains halées, paumes vers le ciel, contre ses genoux et ferma les yeux doucement. Sa grande soeur, Cassie, avait été la dernière de ses aînés à trouver son Âme Compagne et était donc responsable de le préparer à son tour. Debout derrière lui, elle passa ses doigts dans ses cheveux bruns et effleura sa joue d'un geste inhabituellement tendre.

"Tout va bien se passer, Nate." murmura-t-elle avant de nouer un foulard rouge bordé de rubis, la couleur de sa famille, autour de ses yeux. Il sourit en sentant la soie caresser sa peau et se laissa guider vers le lac.

La morsure glacée de l'eau le fit frissonner lorsqu'il entra dans le lac. Une fois que les Chasseurs y furent placés en cercle au centre, main dans la main, plusieurs cors entamèrent une longue et tonitruante mélodie rythmée par le son des tambours de cérémonie. Des voix commencèrent un chant ancestral créant une harmonie parfaite avec les instruments. L'eau gronda, des ondes se propagèrent autour des chasseurs, puis le niveau monta jusqu'à atteindre leurs hanches. Les cors s'arrêtent alors complètement. L'eau redescendit et emmena avec elle quelques foulards colorés. Des sourires radieux apparurent sur les visages des chanceux ayant gardé leur tissu, ces derniers gardèrent les yeux fermés tandis que les autres sortaient de l'eau, déçus. Le coeur de Nathanaël s'emballa. Son foulard ne s'était pas détaché.

La deuxième partie de la cérémonie allait pouvoir commencer. Les cors reprirent alors que les chasseurs restants plongèrent sous l'eau et y restèrent en apnée. Nathanaël laissa échapper un cri quand une brûlure irradia toute sa clavicule. Malgré la douleur aiguë, il ne put s'empêcher de ressentir un élan de joie le prendre. Il pouvait sentir sa Marque se graver sur sa peau, le liant à jamais à son Âme Compagne. Il était plus qu'impatient de remonter à la surface et poser ses yeux pour la première fois sur elle. Dès que la douleur s'apaisa, il sortit la tête de l'eau et défit le noeud de son foulard. Il baissa les yeux sur sa clavicule, il y arborait maintenant un arbre d'un dizaine de centimètres. Le feuillage dense et fleuri était un bon présage. Sa Marque imposante reflétait aussi la puissance du lien qui l'unissait à son Âme Compagne. Nate en resta ébahi, il s'agissait d'une des Marques les plus larges qu'il ait jamais vues. Il releva la tête immédiatement pour trouver la personne qui portait le même symbole d'arbre sur sa clavicule. Il la repéra presque immédiatement comme si son regard avait été attiré par elle.

o-o-o

Nathanaël ne bougea plus. Il était captivé par cette autre personne qui lui était destinée. L'arbre dépassait de ses vêtements amples mais restait pratiquement caché derrière une épaisse tresse blonde dont quelques mèches rebelles s'échappaient. Son Âme Compagne le fixait de ses yeux bleu cobalt, il pouvait détecter dans son regard une lueur d'émerveillement mais aussi de peur. L'effrayait-il ? Il s'approcha doucement et prit les mains de son partenaire. Il ne savait si c'était l'instant magique de la cérémonie ou si c'était l'instinct mais il sut exactement quoi dire pour le rassurer.

"Ne t'inquiète pas. Je serais tien à jamais tout comme tu seras mien. Je ne te trahirai jamais, Partenaire." lui dit-il. Puis il noua son foulard au poignet fin de son compagnon.

Le garçon lui sourit. Des larmes brillèrent dans ses yeux alors qu'il enroulait son propre foulard bleu ciel, brodé de perles de saphir, autour du poignet de Nathanaël avant de l'enlacer. Cela aurait pu être bizarre car ils faisaient tous les deux la même taille et avaient la même carrure mais Nathanaël ne fut pas surpris de constater que son partenaire semblait fait pour ses bras.

Les cloches sonnèrent pour fêter les nouveaux couples marqués. Les deux garçons sursautèrent, l'instant féerique du lac brisé par le tintement soudain. Ils rougirent tous les deux en se séparant timidement. Maintenant qu'ils s'étaient trouvés, toute leur relation restait à construire.


N'hésitez pas à me laisser une petite review pour me donner votre avis ! A bientôt pour la suite !