pour ceux qui suivent Si je pers pieds, je vais poster bientôt. Aujourd'hui normalement. Peut-être


OS : la meilleure des qualités

.

"Selina !"

Ladite Selina se détourna de l'étale de légumes qu'elle étudiait pour se tourner vers la jeune femme qui l'avait appelé. Elle sourit à son amie, ses boucles brunes aux mouvements souples attirèrent son regard un instant. Le sourire et le visage rayonnant de la brunette lui donnèrent des papillons dans le ventre qu'elle dut ignorer. Elle secoua la tête pour arrêter d'être dans la lune et répondit :

"Bonjour, Lyn."

Un sourire taquin avec fossette répondit à son salut retardé.

"Bonjour ! Tu es toujours aussi radieuse !" s'exclama la petite brunette.

Le rouge monta aux joues à Selina qui se détourna un instant du regard pétillant de Lyn. Elle fit mine d'observer les légumes alors que le vendeur préparait justement son sac.

"Tu peux arrêter de me complimenter à chaque fois que tu me vois, je t'ai dit que je ne sortirais pas avec toi."

Lyn émit un 'hum' de réflexion, mais ne semblait pas vexée. Elle continua à sautiller près de Selina en évitant les autres personnes venues profiter du marché.

Selina reprit le sac de légumes que lui tendait le vendeur et le paya puis le salua. Lyn la suivit sans attendre, leur pas résonnant sur les pavés de la petite ville.

"Ce n'est pas parce que j'espère que tu changeras d'avis grâce à mes compliments que je les fais, mais parce qu'ils te font sourire," dit Lyn. "Même si j'aimerai savoir si quelque chose venant de moi pourrait te faire changer d'avis. Je t'assure que j'ai pleins de qualités ! Des qualités parfaites pour devenir une petite amie convenable. Par exemple : je fais de très bon massages, je fais bien la cuisine, je peux tuer les araignées coincées dans la maison ou les jeter dehors, comme tu veux. Et aussi je suis la meilleure dans le domaine des câlins !"

Selina soupira, elle croisa un instant le regard doux de la nouvelle venue en ville.

"Ce n'est pas parce que je pense que tu ferais une mauvaise petite-amie que je ne veux pas sortir avec toi."

Lyn se calma dans un souffle et devint sérieuse, "Alors c'est parce que je ne te plais pas. Tu aurais pu me le dire aussitôt, je pensais que tu étais juste hésitante parce qu'on ne se connaissait pas. Mais ce n'est pas grave. Ça ne m'empêchera pas d'avoir toujours le béguin, mais j'arrêterai de flirter si ça te met mal à l'aise."

"Ce n'est pas ça," dit Selina. Elle se pinça les lèvres en se disant qu'elle aurait dû aller dans le sens de la brunette. "Je ne peux pas sortir avec quelqu'un en ce moment. J'aurais trop peur pour eux."

Lyn ralentit et Selina l'imita sans y penser. Elles étaient dans un coin proche d'une fontaine laissée libre de tout étale au cas où un être de l'eau la chercherai. Elle observa le visage doux de Lyn, de ses cheveux bruns aux reflets roux et ses yeux chocolat qui rendaient Selina faible dans les genoux quand Lyn la fixait de ce regard.

"Qu'est-ce que tu veux dire ?" demanda Lyn.

Selina redressa son sac de légumes dans ses bras et soupira.

"L'un de mes ex est très agressif avec les personnes que je fréquente. J'ai peur qu'il blesse quelqu'un et tu es-"

"Une fille ?" finit Lyn avec les sourcils froncés.

"Non ! Enfin... en partie. Tu es surtout petite et peu athlétique. Je ne vois pas te battre contre Dan. J'ai déjà rejeté Romain, le fleuriste de la rue St-Lili, parce qu'il n'aurait pas pu se défendre."

"Alors," commença doucement Lyn. "Tu t'interdis de sortir avec quelqu'un qui te plaît parce que tu as peur que ton ex lui fasse du mal... pourquoi tu n'es pas allée voir une sorcière pour demander un filtre répulsif ou une malédiction contre lui ?"

Selina se balança d'une jambe à l'autre et murmura, "Je ne pense pas qu'il mérite ça."

"Tu as peur que tout nouveau partenaire se fasse attaquer !" s'exclama Lyn. "Je trouve ça suffisant. J'irais même en parler à la police. Il t'a menacé toi aussi ? Tu veux que j'aille trouver des amis pour lui faire peur ?"

Selina posa ses courses et fit signe à Lyn de se calmer.

"Dan a... des amis. Parmi beaucoup de créatures. Moi, je ne suis qu'une secrétaire sans beaucoup de connaissances. Je ne veux pas que ça dégénère. Et je ne suis pas allée à la police, ils ont des dossiers plus important qu'un ex jaloux."

"Alors tu vas te contenter de rester seule, même quand tu ne le veux pas, en attendant que Dan se lasse ?" dit Lyn avant de mettre ses poings sur ses hanches. "Qui dit qu'il ne va pas aller voir une sorcière peu scrupuleuse pour un filtre d'amour ? Uh ? Tu devrais le signaler à la police au moins."

Selina soupira longuement, pourquoi personne ne comprenait ? Dit comme ça, cela paraissait facile : trouver une sorcière, payer pour un sortilège. Elle en avait bien trouvé un qui l'intéressait sans être trop cher qui empêcherait Dan de la croiser, mais cela n'empêcherai pas l'homme de se renseigner et d'aller trouver le nouveau partenaire de Selina.

Son prénom crié par une voix qu'elle connaissait bien la fit sursauter. Elle se retourna vers Dan qui approchait dans une démarche assurée, un sourire au visage.

"Selina ! Bébé, ça fait plaisir de te voir ! Ça te dit un resto' ?"

Lyn croisa les bras à l'arrivée de l'homme et émit un son proche d'un souffle mécontent de bête. Selina hésita sur la chose à faire. Elle se tourna vers Lyn un instant puis vers Dan qui s'approcha et ouvrit les bras, attendant visiblement qu'elle l'enlace. Ce qu'elle ne fit pas. Selina savait qu'elle se faisait souvent marcher sur les pieds, mais certaines limites ne pouvaient pas être dépassées.

"Bonjour Dan," dit-elle d'un ton ferme. "J'étais en pleine conversation, je n'ai pas de temps à t'accorder."

"Aller, si on n'y va pas maintenant, on n'ira jamais. On ne se croise presque plus."

"Parce que l'on est plus ensemble, Dan."

Il chassa cette affirmation d'un geste de la main et se pencha vers Lyn, "Tu peux venir aussi si tu veux. Inviter deux belles filles à manger serai un plaisir pour moi."

"Non, franchement, non," répondit Lyn les bras toujours fermement croisés.

"Aller, je suis sûre que tu passeras un bon temps avec nous," dit-il.

Il s'approcha et caressa le bras de Lyn avec ce qui se voulait être un air séducteur qui mit mal à l'aise Selina et approfondit le froncement de sourcils de Lyn. Elle frappa la main envahissante sans gentillesse et adressa un regard noir à l'homme aussi subtile qu'une brique dans la figure.

"Je suis lesbienne, t'as aucune chance."

Dan, au lieu de se reculer et laisser là la conversation, s'avança un peu plus dans l'espace personnel de Lyn. Selina ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais son cœur battait si fortement qu'il l'empêchait de respirer. Et de parler. Alors Dan se pencha vers Lyn, dont tout le langage corporel rejetait l'homme, et lui offrit un clin d'œil avant de susurrer.

"Je peux arranger ça."

Lyn éclata de rire sur le champ sous les regards surpris de Selina et Dan. L'homme se recula, plus de surprise que parce qu'il comprenait enfin que Lyn n'allait pas s'intéresser à lui.

"Bordel, les hommes sont cons !" s'écria Lyn avant de poser les poings sur les hanches. "Jamais tu m'intéresseras, c'est assez clair là ? J'aime les femmes, pas les hommes. Et si tu me touches, j'te bouffe."

Le visage de Dan s'assombrit, il se tourna vers Selina et lui agrippa le bras.

"Ta copine est chiante. Viens avec moi."

"Non," dit faiblement Selina.

Elle se tint à bout de bras de l'homme ce qui laissa assez de place à Lyn pour s'incruster entre eux.

"Si tu la touches, j'te bouffe."

"C'est ma petite-amie, je fais ce que je veux. Alors dégage pauvre gamine," grogna Dan.

"Elle est plus ta petite copine depuis belle lurette, grandit et acceptes le, gamin," rétorqua-t-elle en agrippant la main de l'homme qui tenait Selina. "Maintenant, je te préviens pour la dernière fois, touches la ou touches moi et je te bouffe, pauvre impuissant."

Dan éclata d'un rire stupéfait, "Mais c'est une marrante ta copine !"

"Dan !" siffla Selina, de plus en plus agacée.

"Ah. Ah. Ah. Hilarant," émit Lyn d'un ton plat.

Elle fit reculer Selina, puisque Dan l'avait lâcher, pour qu'elle se tienne derrière elle. Selina ne comprenait pas pourquoi Lyn tenait tête ainsi à Dan. Elle tenta de lui faire entendre raison, l'homme avait de bonnes relations et Lyn était nouvelle dans la ville multiculturelle.

Le corps de la petite brunette fut parcouru d'un violent frisson. Puis un second. Cela ressemblait plus à des spasmes que des frissons. Selina prit peur, croyant à une crise quelconque avant que la peau de la brunette ondule. Là, elle sut qu'elle allait assister à une transformation.

Dan aussi, car après une seconde d'agitation face aux frissons de Lyn, il se mit à rire.

"Un loup-garou ? Tu crois que tu vas m'effrayer comme ça ?"

Et il rit à nouveau. Il pouvait. Dans la ville, il connaissait le chef de l'association des loups-garous. Une menace par un loup contre lui pouvait signifier de graves conséquences pour le pauvre loup isolé.

Lyn s'agita comme un chien se secouerait, comme le faisaient les loups, et tomba au sol. Son corps devint noir des pieds à la tête. Avant que ses mains touchent le sol, elle changea entièrement. Une tête de lionne noire se secoua et Lyn se redressa de toute sa taille non-naturelle, elle étendit ses ailes de chauves-souris et dressa sa queue de scorpion. La tête de prédateur croisa le regard de Dan, immobile, et Lyn émit un souffle agacé du fond de sa gorge. Tout cela ne prit qu'un battement de cœur.

Selina et Dan ne pouvaient que fixer, éberlué, la créature face à eux.

"AH !" cria Lyn au visage de Dan.

"Aaaaah !" fut la réactionn immédiate de l'homme.

Sous la surprise, il tomba au sol, au pied de la créature au sourire carnassier. Autour du trio, les badauds se pausaient et murmuraient. Il y avait beaucoup de créatures dans la ville, mais Lyn était une nouveautée.

"Si tu me touches, je te bouffe" dit Lyn de sa voix beaucoup plus profonde. Elle avança d'un pas sur Dan prostré au sol, "Si tu touches Selina, je te bouffe. Laisse là tranquille et dégage."

Dan la fixa sans rien dire, gelée par la peur.

"Maintenant," gronda la créature en montrant ses crocs.

L'homme ne se le fit pas dire deux fois et prit ses jambes à son cou. Lyn sauta d'une patte avant à l'autre dans une petite danse de la joie puis secoua sa tête à nouveau. Cette fois, elle inversa la transformation et à la fin du geste Lyn était accroupit au sol. Elle adressa un sourire rayonnant à Selina qui était muette de stupeur.

"Ma dernière qualité : je fais peur aux hommes." Lyn sourit de toutes ses dents. "Se transformer en manticore c'est un secret de famille !"

Selina ne put émettre qu'un 'oh !' de surprise avant de retrouver ses esprits. Un sourire naquit sur son visage. Elle émit un petit rire ébahi puis elle tendis une main à Lyn pour l'aider à se relever. Lyn n'hésita pas une seconde, elle garda cependant la main de Selina dans la sienne même après être sur ses deux pieds.

Les badauds se détournaient d'eux maintenant que le spectacle était fini. Les jeunes femmes étaient entre elles, presque dans une bulle.

"Je connais un petit café qui fait de très bonnes glaces," commença Selina, "Ça t'en dit une ?"

"C'est un rendez-vous ?" demanda Lyn avec un sourire taquin.

Selina le lui rendit et serra la main de la brunette, "Absolument."

.

.