Ça y est, pour la première fois de ma vie quelqu'un a décidé de faire appel à mes services. Après des années à rester enfermé, je vois enfin la lumière du jour. Cette soudaine clarté m'aveugle mais pas question que je manque à mes obligations, mon employeur compte sur moi. La cible s'appelle Julie. Elle est jeune, jolie, intelligente. Infidèle, aussi. Mon employeur m'envoie pour s'assurer qu'elle ne recommence plus jamais. Je la vois, elle est dans sa voiture verte à une trentaine de mètres, en face de moi. Je m'élance vers elle à toute vitesse, le feu au derrière. Aller droit devant moi, c'est tout ce qui compte. Je dois accomplir ma mission, faire que mon existence ne soit pas vaine.

5 mètres avant l'impact. Je suis repéré. Je vois son visage se distordre dans une expression de terreur pure en me voyant. Tout s'est passé très vite depuis mon départ, et très bientôt tout sera fini. De ma position actuelle, je peux voir qu'elle n'est pas seule. Sur la banquette arrière, un bébé est installé sur son siège. Qu'à cela ne tienne, je ne suis pas là pour émettre de jugement. Je ne fais que satisfaire la volonté de l'employeur qui m'a libéré.

Enfin, je heurte le pare-brise de la voiture de Julie. Une douleur sans nom m'envahit tandis que j'explose en un nuage ardent. Le temps semble se distordre à l'infini. Des fragments de moi et d'elle volent dans toutes les directions. Je sens chaque atome de mon enveloppe se déchirer. Je me questionne soudain sur le sens de mon existence. Est-ce qu'on me retiendra ? J'aimerais être optimiste mais ça n'a jamais été dans ma nature. Il est plus probable que demain les journaux titreront « Un fou tire au lance-roquette sur la voiture de son ex-femme » et que l'on m'oublie totalement. Que ma participation dans cette histoire soit totalement estompée. Le néant...