Mon parcours

Allez, c'est l'heure que je vous explique pourquoi je suis trop diplômée ou plutôt jeune diplômée sans expérience. Bac +5. Mince je n'ai pourtant pas un bac +8 alors trop diplômé est peut-être un peu exagéré. Je n'ai jamais été douée à l'école, alors décrocher un master était pour moi une petite fierté, une façon de dire, regardez de quoi je suis capable.

Bac +5 mais 7 ans sur les bancs de la fac. De quoi s'attraper un bon mal de dos. Deux premières années de pharmacies, ratées. Je tiens à préciser que j'ai doublé ma moyenne entre les deux années ! Un DUT génie biologique en poche, brillamment réussi, bon peut être pas brillamment mais bien réussi oui, une petite revanche. A ce moment j'avais réussi à me faire faire une idée assez précise de ce je voulais faire plus tard. « Formulation cosmétique » Waouh, ça en jette ! Ahaha. Formulation quésaco ? La formulation est une opération industrielle consistant à fabriquer un matériau homogène et stable, non toxique (pour une grande majorité d'applications), possédant des propriétés finales spécifiques et répondant aux exigences d'un cahier des charges fonctionnel (CDCF), en mélangeant des substances diverses. Merci Wiki ! Bon en bref je voulais créer les formules/recettes des cosmétiques, crème, gel douche… Un bon compromis avec la recherche en développement en pharma qui m'était venu en première année de pharma mais, où là il faut à mina 10 ans de recherche. Très peu pour moi, je ne suis pas quelqu'un de patient.

Cette idée en tête, deux solutions s'offraient à moi, faire une licence pro ou bien une licence général pour continuer en master. J'avais repéré les deux. Comment j'ai fait mon choix ? Je ne sais plus trop. Je crois que j'ai surtout écouté les voix de mon entourage qui qui m'avaient dissuadées de faire préparateur en pharmacie à l'issue de ma première année ratée. J'ai donc décidé de me sortir les doigts du ** et de partir de chez moi Ma ville natale ne pourrait plus rien m'apporter niveau études pour ce que j'avais prévu de faire. J'avais un projet professionnel. Et ouai un projet projet professionnel. Champagne ! Si on prend en compte qu'on nous demande depuis la 3ème d'en avoir un, celui-ci a mis 8 ans à venir ! 8 ANS ! Champagne !

Je suis donc parti de chez moi, à 550km de chez moi. Beh oui quand on a un projet pro on ne fait pas les choses à moitié !

3 ans plus tard, master 2 en poche, bingo ! Remise de diplôme avec robe et chapeau, la tutti.

J'étais de retour à la case départ, chez papa maman. Bon ça n'a pas duré longtemps, 23 candidatures et moins de 2 mois plus tard, nouvel appart, j'étais repartie. Mon premier boulot ! Ça a duré 9 mois. Problème de budget, mon contrat ne pouvait pas être renouvelé, prendre des stagiaires coûte moins cher. Du coup c'était reparti, recherche d'emploi! Stop, non pas « cette » recherche d'emploi. Celle -là elle a était genre trop «easy » 8 candidatures. J'ai à peine eu le temps de souffler entre les deux. Nouvel apart et c'est reparti. 6 ème apart, 6ème région visité. J'ai un CDI !