Lorsque Panoramix le druide lui préparait une potion, comme à son accoutumé, Asterix était heureux,il se savais en sécurité temps que le divin liquide envahissait ses veines. Cette idée l'effraya au plus haut point, et si, un jour,plus de Panoramix ? Le vieux sage n' était pas une divinité loin de là, tôt ou tard, il passerait l'arme à gauche et avec lui le secret de la potion. Il comprenait facilement pourquoi le vieillard refusait de donner le secret sauf à un druide digne de confiance, mais, jamais l'homme n'avait trouvé un confident digne de confiance. Asterix alors eu une idée merveilleuse, une demanda à son ami Obélix de bien vouloir creuser pour lui un petit fossé. La peur que Panormaix un jour les quittes le tortura jour après jour. Surtout que le village en était grand consommateur, que se sois pour la chasse, un bâtiment a fabriquer avec une grosse flemme à la clé, le druide était toujours sollicité pour sa potion. Le cœur sur la main, il refusait jamais ou presque de faire la mixture.

Asterix, imitait les membres de son village pour une raison qui lui était propre, une sorte de cache, il prenait soin de ne jamais vider ses gourdes de potion. Chaque soir, il vidait sa gourde dans des tonneaux de vin en fut de chêne recouvert à l'interieur de cuir. Comme la matière de sa gourde n' altérai pas la potion, il se dit alors qu'un fut de la même matière serai l'ideal. Année après année, Asterix accumula un nombre impressionnant de fut de potions. A tel point que lui et le village anéantis une plante, ingrédient de la potion.

Les craintes d'Asterix se vérifia rapidement, Panoramix de plus en plus faible ne put continuer a faire de potions, le village alors en proie à une pénurie de breuvage magique ce disloqua. Ils quittèrent un à un la terre de leurs enfance. Asterix resta fidèlement prés de son ami avec Obelix. Quand se fut le tour de son frère de cœur de mourir,Asterix se laissa dépérir. Les romain avait fini par abandonné le projet de capturer leurs village de toute façon. Il laissa ses futs en héritage recouvert par 45kg de roche.

Il y a quelques heures encore, un tremblement de terre de magnitude huit dans la ville d'Erquy qui à fait douze morts et trois blesses, parmi les blesses, madame Guervilly, le maire. A la télévision, BFMTV passait se grave accident naturelle en boucle. Trois ans après ce drame, des enfants jouaient non loin de là lorsque soudain, il eu un autre tremblement de terre, cette fois plus petit, bien plus petit. La terre se craquela et c'est là que Marjorie fit sa découverte elle vit comme du bois étrange. Elle en parla à son père le soir venu en le forçant à la suivre la découverte fut un véritable coup d'éclat. L'homme creusa à coté et y découvrit quatorze fût en parfait état, il pensait avoir découvert du vin, le remontant alors, dans son jardin, il en ouvrit un. Que ne fut pas sa surprise en découvrant que partout ou la potion avait coulé l'herbe poussa avec une vivacité et une force hors du commun. Voyant bien que se n'etait ni du poison, ni du vin le mystère demeurait entier.

Ce fut grâce a Bulle, le chien qu'ils comprirent ce que les futs contenaient, le chien voulant jouer avec l'une des barriques la renversa sans le vouloir, il alla jusqu'a la gouter et le père le vit arracher un arbre en voulant uriner. Au départ il eurent peur mais bien vite, il réfléchissait à ce que pouvait lui rapporter un pareil trésor. Le détruir était hors de question, mal grès les protestation d'Elise, il était formellement contre l'idée de détruire la potion. Il ce dit alors que avec pareil breuvage il deviendrait multimilliardaire par le biais de l'armée Française, la nation pourrait facilement devenir maitre du monde. Toute fois il fit un pire choix encore. Si au lieu de la nation, c'etait LUI le maitre du monde ? L'idée lui traversa longuement l'esprit.

Gardant son projet en tête, il fit des tests, durée d'efficacité, posologie et enfin, limite de la potion. Si au début il se contentait de tirer avec une corde sur du parpaing pour savoir si il en souffrirait, voyant que le parpaing c' était brisé sur son crane et qu'il n'avait aucune blessures, il passa au stade supérieur. Il couru un petit footing jusqu'en Irak et arrêta une guerre qui avait durée depuis presque la nuit des temps à lui seul. Ayant pris des coups de feu, il etait rentrée chez lui, tranquillement, juste à temps pour regarder la famille Adams à la télé. Il se sentait réellement invincible.

Si au début, le fait d'avoir épousé un super héros plus a Elise, elle inquiétanta de plus en plus au fil du temps. Son mari buvait de plus en plus de potion, non seulement les rations était presque à sec mais il grossissait a chaque gorgée d'avantage, devenant par dessus le marché plus stupide encore échangeant une super force contre un sous cerveau, l'homme devenait de moins en moins intelligent. Elle le surpris un jour à mettre son linge sale à sécher dans le frigidaire. L'homme ayant perdu ses facultés de bon sens, devint avec le temps médaillé d'or dans toute les discipline olympique, un jour il disparus de la surface du monde.

Cinq an plus tard, une drogue connus sous le nom de Potion était né, le liquide bleuté avais la faculté de multiplier la force de la personne qui s'en injecte durant quelques seconde mais de le faire planer quelques minutes.