Ce fut une journée merveilleuse pourtant. Il était rentrée de travail se vendredi, ses congés débutait pour lui. Il avait du temps avant que Céleste, sa petite amie, ne rentre. Surtout qu'il était rentrée tôt pour changer. Il voulait que son épouse sois heureuse se soir là. Ayant décidé de s'accordé toute fois deux heures de pauses bien mérité avant de s'y mettre. Un bon repas, une bonne partie de Warframe et il serait chaud patate pour son cadeau, rien de particulier, cuisiner, faire le ménage, histoire que pour changer se sois madame qui mettes les pieds sous la table. Sa partie était bien, mais il se laissa étrangement de son jeu plus tôt que prévus , peu être l'envie de plaire à sa cherie ? Quoi qu'il en soit, sur le pc, il décida de se connecter a Youtube puis de chercher l'ost de league of legend. Cédric se décida par la vaisselle. Qu'il était bien chez son amie.

Céleste au parc, se régalait, elle fixa un homme solitaire, totalement triste, presque dépressif. Elle fixa son regard dans le sien, l'homme sans savoir pourquoi, il lui offrit son plus beau sourire. La femme se tâtait en lui souriant à son tour, elle eu une très bonne impression, comme si il était un homme bon et généreux.

- Comment vous appelez vous mon cher ? Demanda t'elle sans gène

- Xavier pourquoi ? L'homme rigola devant une tel attitude et cette expression vieillotte de la bouche d'une femme dans la trentaine, il n'avait que trop peu rencontré de femme aussi directe.

- Hummm, vous venez souvent ici ? Je, j'ai l'impression de vous avoir déjà vue non ? Moi c'est Céleste. L'homme fit de grand yeux peu être parce qu'une femme la déjà remarqué ? Peu être tombait t'il amoureux ? Il n'en savait rien mais le courant semblait merveilleux entre les deux. La femme soupira toute fois coupant court a ses espoirs. Elle se dit qu'un mortel avait une fois de plus succombé à son charme, qu 'un seul lui suffisait pour aimer et enfanter.

- Ho mince, je serai en retard si je ne file pas tout de suite ! Pardon Xavier. Elle se leva et le laissa sur le banc, il semblait estomaqué, avait t'il fait quelque chose de mal ? Pourquoi ? Céleste eu un petit rire, elle sorti un cahier et nota un nom à coté de celui de Bérengère, le nom inscrit n'était t'autre que celui de Xavier. Elle le regardait intensément en inscrivant ce nom, l'homme semblait ailleurs, il regardait les gens faire leurs jogging. Xavier semblait heureux et vouloir renoncer au suicide, sa main sortie les cachets et il les jeta de lui même à terre.

-Tu t'améliores ma chérie, bien jouée ! Maintenant, maison mon homme m'attend ! Se complimenta t'elle.

Deux ans étaient passé, le couple s'aimait de plus en plus, Cédric multiplia dés qu'il le pouvait les marques d'affection comme il le fit il y a deux ans, faisant tout pour qu'elle se sent le mieux possible à la maison. Ils parlaient d'avoir un enfant. Toute fois, se jour là, alors qu'il faisait le ménage, il trouva un cahier étrange avec un titre peu attirant «the love note », il y avait à l'intérieur des listes de noms. En feuilletant le livre il y lu des noms inconnus et d'autres qui au contraire lui disait quelque chose, voisins célébrité même amis d'enfance. Il s'arrêta au bout de trois pages, il y en avait tellement. Il réfléchi longuement à l'intérêt d'un tel livre, n'en trouvant aucun, pour rigoler, il décida d'y inserer son nom, il y ajouta un nom au hasard celui de la chanteuse Brianna juste pour taquiner Céleste, ça sera sûrement marrant de voir sa tête en lisant que son mari et Brianna sont sois disant amoureux, pour ne pas faire de jaloux, il décida d'ailleurs d'y ajouter le nom de Céleste à gauche de Brianna. Il se dit que peu être ils feraient des choses à trois. Cédric ria de bon cœur à cette stupide idée que que très excitant il fallait l'avouer. Finalement, il rangea le livre là où il là eu.

Lundi arriva, sans surprise il alla au travail et oublia totalement sa petite farce, quand il rentra chez lui, il n'avait jamais connus Céleste dans un état pareil, elle était entre un de regarder la télévision, un clip de Brianna passa à la télé. Comme zombifié à son tour, Cédric laissa tomber ses affaires par terre, il alla voir sa femme et voulu l'embrassée. Cette dernière était trop occupé avec le clip, étrangement, il n'avais aucune colère en lui, il se contenta de regarder Brianna avec un air amoureux, elle avait un je ne sais quoi de plus, ses sentiments pour Brianna devenait subitement très fort, comme ceux qu'il n'avait eu jusque là que pour Céleste. Ils se regardèrent une fois le clip fini et eurent la même idée.

- faisons nos affaires, nous allons voir notre femme ! Céleste était enjouée, Cédric lui était fou de joie. Céleste se rendit compte que cette situation était de pire en pire qu'une catastrophe n'etait pas loin mais son cœur était trop fort, elle n'arrivait pas à résister a son amour pour la chanteuse

- Ho oui mon amour, allons la voir ça lui fera une si belle surprise ! Le couple se dépêchèrent alors de faire le nécessaire pour aller retrouver Brianna.

Ils leurs falurent à peine une semaine pour partir rejoindre leurs dulcinées elle était là, en plein concert, sublimissime, divine, le couple avaient les yeux pétillant de bonheur. Sans que les spectateurs ne comprennent quoi que se sois, la chanteuse ne pouvait pas détourner son regard du couple qui criaient leurs amour pour elle, Brianna, avait de plus en plus de mal à chanter, elle leurs tendit la main. Sans comprendre pourquoi, la star les embrassait sur les lèvres un à un, d' un amour naissant en plein concert. La foule était furieuse au final, si bien que les vigiles devaient faire barrage et escorter le nouveau couple loin de là. La presse s'empara de la nouvelle lâchant sur la star une tonne d'insulte, elle perdait jour après jours toute sa crédibilité. Ambassadrice de la paix, Brianna n'était plus accepter nul part mais elle s'en fichait, elle avait découvert le coup de foudre et rien ne lui était désormais d'une plus grande valeur que ce que Cédric et Céleste pensaient d'elle et bien sur le fait que c'était réciproque lui réchauffait le cœur. Un mois après, sans son ambassadrice de la paix, le monde était sur le point de sombrer dans une nouvelle ère de guerre. Le couple s'aimaient et c'était le principal.