Moi, c'est Hikaru. Voilà presque 19 ans que je suis venue au monde. Je suis censée être une adulte responsable. Pourtant, j'ai encore l'impression d'avoir douze ans... Vous allez vite comprendre pourquoi.

Depuis quelques années, je vis en colocation avec mon grand frère, Takuru. Lui et moi on s'entend super bien. C'est un frère génial, je l'adore, il est vraiment adorable... Mais alors qu'est-ce qu'il est con. Même à 21 ans, il reste un sacré cas social.

Au premier abord, Takuru a l'air d'un type serviable et sympathique. Le genre de personne qui arrive à bien s'entendre avec tout le monde. Il est même plutôt beau gosse avec son mètre quatre-vingt deux et ses abdominaux bien dessinés.

Mais lorsqu'il est avec moi, il dévoile son vrai visage. Celui d'une maman poule un peu chelou sur les bords. En fait, mon grand frère s'est toujours beaucoup occupé de moi. VRAIMENT beaucoup. On peut même dire qu'il est dans l'excès.

Pour bien que vous puissiez cerner le problème, laissez moi vous donner un exemple. Takuru s'est mis à la couture quand j'avais 12 ans pour pouvoir, je cite, me « témoigner son amour ». Au départ, il a commencé à broder mon prénom sur des petits mouchoirs en tissus, c'était mignon. Et puis il a continué avec des serviettes de bains, puis ses pyjamas... Maintenant, il va jusqu'à me confectionner entièrement des soutiens gorges avec plein de petits détails, dont mon prénom. Faut bien avouer que c'est pratique pour mon porte-monnaie mais ça reste quand même chelou.

Ce qui est vraiment génial avec mon grand frère, c'est qu'il cuisine super bien. Il sait presque tout faire axoa de veau, couscous royal, sushi, lasagne, rien ne l'arrête. Bon, il n'est pas très doué pour les desserts, il ne sait faire que les tartes aux pommes. Mais c'est quand même un sacré avantage pour moi. Pour être tout à fait franche, je suis une catastrophe en cuisine.

La seule chose que j'ai réussi à cuisiner dans ma vie, c'est le quinoa. Celui en sachet, à mettre au micro-ondes pendant 3 minutes. Un jour j'ai essayé de faire du pop-corn dans une casserole, mais ça n'a pas vraiment fonctionné... Une moitié s'est retrouvée complètement carbonisée et l'autre dissimulée un peu partout dans la cuisine et le salon. Ouais bon, c'était peut-être pas une bonne idée aussi de retirer le couvercle pour regarder le maïs exploser.

Bref, vous l'aurez compris, ici c'est Takuru qui s'occupe de tout. A une exception près, le ménage. Le ménage c'est ma vie. Je suis même assez étonnée que Swiffer ne m'ait pas proposé de partenariat avec tout les kit plumeau duster que je leur ai commandés. Récemment je me suis même permis une petite folie en m'achetant le dernier aspirateur silencieux sans fil qui s'accroche aux murs. Vu comme ça, on pourrait me prendre pour une maniaque, mais je vois plutôt le ménage comme un passe temps. N'est-il pas jouissif de pouvoir déambuler pied nu dans une maison propre ? Non, ne dites rien, je connais déjà votre réponse.

Une autre de mes passions c'est le thé. Mon préféré c'est celui aux agrumes, avec juste un sucre et servit brûlant. J'adore le thé. Surtout quand c'est Takuru qui me l'apporte quand je suis devant la télé... Bon j'avoue que j'en profite un peu de temps en temps pour exploiter mon frère mais que voulez vous ? Après tout, c'est pas comme si ça lui posait problème.

Sa passion à Takuru, mis à part me couver, c'est embêter autrui. Comme je vous l'ai dit, il s'entend plutôt bien avec tout le monde. Alors lorsque quelqu'un lui « résiste », la meilleure chose qu'il trouve à faire c'est forcer. Je ne saurais pas dire s'il a conscience d'être un forceur ou s'il est juste naturellement débile. Dans le doute, disons que c'est un imbécile heureux.

C'est aussi le spécialiste des conneries. Parfois, mon frère vient même me demander de l'aide pour réaliser ses diverses bêtises. Comme la fois où il s'est fait passer pour un homme enceinte pour qu'on puisse passer devant tout le monde à l'entrer de Disneyland. Ne me demandez rien, moi même je n'arrive pas à comprendre comment cela a pu paraître crédible.


A présent, je suis étudiante et j'aimerais avoir un peu plus d'indépendance. J'ai donc pris la décision d'aller vivre dans un appartement en collocation avec l'amour de ma vie, la seule femme à mes yeux, ma bae, Lidiya. C'est ma meilleure amie mais tout le monde pense qu'on est en couple. J'adore ça.

Le problème avec ce déménagement, c'est que Takuru n'est pas du tout prêt à me voir partir. Il a longtemps refusé que je parte de la maison. Finalement, la semaine dernière, il m'a enfin donné son accord. Je suis contente qu'il comprenne que je peux me débrouiller toute seule.

Il est donc temps pour moi de faire mes valises, direction mon nouveau chez moi la Résidence Riz-Curry.