Assit dans l'herbe , le groupe de jeunes se racontait différentes histoires d'horreurs. Plusieurs avait la main dans un paquet de chips , d'autre une canette ou bière a la mains alors que les histoires devenait de moins en moins amusante a entendre.

L'aîné du groupe se décida a raconter a son tours une histoire , prenant la parole pour la première fois de la soirée.

Assit contre le mur d'une vielle maison , le feu de bois éclairant son visage. Le métisse prit une longue gorgé de bière , installant une ambiance qui avait fuit la petite soirée depuis une bonne heurs.

-Vous connaissez le Marcheur ?

- Le marcheur ?

- Oui , c'est ainsi qu'on nomme la créature qui vit ici. Elle est longue , trois fois plus grande qu'un être humain normale mais se sont ses jambes et bras qui on une taille inhumaine ! Des jambes bien deux fois plus grande que des jambes normale avec la taille de son torse , des bras fins et crochu qui lui arrive presque a ses genoux. Un torse maigre , et une tête sans trace d'humanité. Un sourire pourvut de dents tranchantes , des yeux complètement noir dévorant tout âme qui croise son regard.

Une chouette pris son envole a quelque mètre des jeunes , provoquant plusieurs sursaut avant que d'autre rie de leurs amis.

Le jeune homme aux yeux noir fit une pause mais n'eus n'y peurs n'y ne rit. Des que l'attention se fit de nouveau sur lui , le jeune homme sourit et en prenant garde a avoir une voix lente pour faire languir ses amis.

-Personne ne sait , personne ne peux imaginer qui était le marcheur avant d'être la créature qui se balade ici. Des personnes on bien tenté , leurs écrit et dessins du marcheurs se trouve sur tout les murs de la maison derrière moi. Il observe ses proies dans leurs dos , souriant de leurs insouciances alors qu'il s'apprête a passer a l'attaque. Les chaînes ne peuvent l'arrêter , les balles ne vous sont d'aucun secoure face a lui et qu'importe votre lame il vous aura. Vous n'êtes rien contre lui , rien de plus qu'une victime de plus sur sa liste.

Le jeune homme au cheveux court vert foret sourit en voyant une silhouette se dessiner entre les arbres. Une main crochus s'appuyant sur le tronc d'un arbre pour supporte le poids du corps surnaturelle.

Il but d'une traite sa boisson avant de continuer son histoire. Son esprit s'égarait un peu de temps en temps , passant a son père adoptif. Il aurait voulut rester avec lui , mais il avait une soirée a passait aux milieu des jeunes de son âge et certains plus jeune de quelque classe.

"Trois jeunes lycéens se baladai dans la foret , il venais encore de sécher les cours et l'ennui les avais poussait a explorer la maison et la foret alentours. Aucun deux ne vit les deux silhouettes qui les observais , souriant alors quand ils se perdirent. Le Marcheurs s'avançait vers eux , silencieux sous le regard complice jaune brillant a la pupille fendu. Leurs parents les rechercha pendant des jours , ne trouvant qu'un bout de cadavre n'appartenant même pas a leurs enfants mort. Ce n'est qu'une légende urbaine , qu'un mythe mais peut être que le Marcheurs se tiendra devant vous. Ses mains sur votre corps et la mort aux bout des doigts."

Le reste de la soirée se déroula sous le récit passionnant du jeune homme. Personne a part lui ne remarquais l'homme immense qui les observais silencieusement. L'histoire se terminais et Jacob sourit en voyant le Marcheur avancer vers eux.

Le reste se passa si rapidement que seul quelque cris résonnèrent entre les arbres.

Le jeune homme observais la scène de ses yeux brillant jaune comme ceux des chats , buvant une nouvelle bière alors que diverse bras et mains décomposait pour une partie sortait du manteau de la créature. Tout se qui passait a leurs portais était tirait puis disparaissait dans le tissu.

Hane serait fièrement de moi ne put s'empêchait de pensait le métisse , très fière de ses talents de conteurs.