Car tout a un début

.

La guerre prit fin en 2369, le 22 septembre,

Un mois et demi après la mort de Victor Messan.

.

Cyril Mayet, ancien soldat d'élite du corps terrestre et fils du Commandant de la base de Clermont-Ferrand, fut promu Capitaine en décembre 2369 pour diriger une équipe sur leur planète d'accueil : Terra One. Cet homme de trente ans n'avait plus aucune attache. Il avait vu la plupart de ses compatriotes donner leur vie pour un monde dévasté qui ne semblait plus avoir besoin d'eux.

Son meilleur ami, Éric Messan, s'était sacrifié pour la survie de son père : Victor. Cyril avait aussi regardé avec impuissance ce dernier mourir dans ses bras, le jour où son jeune amant, Guillaume, avait franchi le portail temporel. Tout au long de cette terrible guerre, il avait senti la mort autour de lui et l'avait secrètement priée de lui prendre la vie... ainsi, il aurait pu rejoindre ceux qui s'étaient battus à ses côtés.

Personne ne lui avait demandé comment il allait après ça. Personne ne s'était soucié de ses états d'âme parce que, tout comme des milliers d'autres, les survivants étaient aussi démunis que lui. À ses yeux, il n'avait plus aucun avenir ici. Son père, le commandant Mayet, le poussait même à quitter la Terre parce que la vie ne devait pas s'arrêter à cause de tout cela.

.

Benoît avait gardé la tête haute lorsque son meilleur ami, le plus grand des scientifiques Messan était décédé en emportant avec lui ses secrets, mais certains d'entre eux avaient pu être sauvegardés à temps par ses amis. Amis qui, aujourd'hui, accompagnaient leurs fils qui avaient participés à la libération des androïdes martiens.

Benoît sourit en les voyant enlacer une dernière fois leurs enfants. Le Capitaine Gabriel Callins lui jeta un regard de salutation pendant que Gabe, le fils de ce dernier, embrassait sa jeune sœur, Caroline et son neveu Flavien Destrino.

À quelques pas, il distingua le Docteur George Parker qui serrait dans ses bras un jeune homme aux yeux vairons. Le médecin l'avait adopté durant la guerre et considérait Antoine Perles comme son propre enfant.

La gorge nouée devant ses adieux, il reconnut la voix d'Evan Berthal qui chuchota à Timothy, de prendre soin de sa ferraille et de ses compagnons. Il détourna rapidement son regard brillant quand une main se posa sur son épaule puis, soudainement blotti dans les bras de Cyril, il peina à murmurer combien il était fier de lui.

Les pères contemplaient leurs enfants, adulte depuis longtemps, monter dans la navette « Seconde Chance » avant de rejoindre les autres familles sur la passerelle d'observation. Tous les quatre n'osèrent pas se regarder tant cela était important. Ils laissaient leurs fils quitter la Terre pour les laisser vivre une aventure extraordinaire, car les survivants du cercle d'amis de Victor étaient convaincus du bien-fondé de cette mission.

En ligne, les yeux rivés sur l'objet volant à travers le ciel, leurs lèvres s'étirèrent d'un air qui semblait mystérieusement dire « Ce n'est que le commencement d'une nouvelle ère ».

.

Victor avait confié une partie des secrets du minerai à ces quatre hommes. Malgré la distance et le temps qui les avaient séparés, leur amitié était restée soudée. Ils étaient différents mais ils étaient seulement des hommes qui n'avaient pas eu le temps de profiter d'un monde qui devait être, un jour, offert en héritage à leurs enfants.

La durée de leur voyage était programmée pour quarante-deux années. Pendant ce laps de temps, sur Terre, toutes les familles qui regardaient l'un des siens partir à destination de Terra One étaient invitées à se mettre en état de stase. L'objectif de cette offre était de ne les réveiller qu'au moment même où la navette serait en position géostationnaire autour de la nouvelle planète. Lorsque ce jour arriverait, ces familles auraient la chance de vivre en même temps que l'expédition qui aura atteint sa destination.

Le temps n'avait plus aucun impact sur la vie de l'équipage de Seconde Chance. Personne n'aurait pu dire ce qui les attendait sur place. Personne n'aurait pu les avertir... car, aujourd'hui, tous ces hommes et ces femmes allaient découvrir l'origine des humains de la Terre et déclencher, sans le savoir, la naissance d'une nouvelle race.