Bonjour tout le monde, habituée de fanfiction depuis peu, je voulais aussi vous partager quelques unes des mes courtes histoires originales.

Bonne lecture !

RESUME : Vince, est un chasseur de Dragons. Depuis la mort tragique de ses parents, tués par des monstres dans son enfance, il a voué sa vie à les éradiquer. Mais le dernier dragon qui a attaqué la ville de Rillos a fait preuve de plus de malice que ses prédécesseurs. Il a empoisonné l'eau, répandant une terrible maladie qui tue les habitants. Après des recherches en bibliothèques, Vince a trouvé une plante qui pourrait les sauver... Une plante qui ne pousse que dans le val de dragons un lieu que tous évite et dans lequel il devra pénétrer pour tenter de les sauver...


LE VAL DES DRAGONS

Depuis qu'il était enfant, Vince était fasciné par les dragons et les légendes qui se rapportaient à ses créatures mythiques et dangereuses. Les villageois les redoutaient car, en un seul instant, leurs flammes destructrices amenées le chaos et la désolation. Les anciens disaient qu'une terre brûlaient par le feu de ces monstres mettaient plus de dix ans avant de produire de nouveau. Tout le monde les craignait.

Puis, en grandissant, Vince s'était mis dans l'idée de devenir le plus grand chasseur de dragon. Il voulait ardemment les chasser et les détruire depuis qu'il avait dix ans... Depuis ce jour funeste où une légende avait prit vie. Ce jour là, ces parents travaillaient dans les champs, ils avaient bien senti l'odeur de souffre qui annonçait l'arrivée de l'une de ces horreurs mais, ils n'avaient pas courus assez vite. Le champ, les outils, les travailleurs, tous avaient été réduits en cendres tout comme le village d'ailleurs... Vince avait survécu par miracle en tombant dans le fleuve. Le jeune garçon avait bien failli se noyer mais au moins il avait échappé au souffle destructeur.

De cet épisode sombre de sa jeunesse, il lui restait une cicatrice qui serpentait sur tout son bras droit. Une cicatrice dut à l'une de ces flammes de souffre qui avaient cruellement marquées sa peau... Une cicatrice qui l'empêchait d'oublier ce qui c'était passé et qui le poussait tous les jours à s'entraîner pour devenir le plus grand chasseur de dragon de tout le royaume de Milard.

Après son épisode dans le fleuve, Vince avait été recueilli par une troupe de nomade à la fois, chasseurs, mercenaires et cartomanciens. Son père adoptif, Albion, lui avait enseigné l'art de la guerre et celui de la chasse. Rapidement, il s'était rendu compte que Vince était doué... Très doué même et le jeune homme avait réussie son premier exploit à 17 ans, terrassant son premier dragon alors que la ville qui leur avait ouvert ses portes étaient en train de se faire attaquer. Les habitants l'avaient honoré en héros, mais Vince n'avait pas voulu de leu hommage. Il ne cherchait pas à être un héros, il faisait juste ce qu'il avait décidé de faire après la mort de ses parents. Albion avait été touché par la réaction de ce fils adoptif qu'il aimait tendrement mais, il avait aussi comprit que cet exploit allait lui arracher.

Dans les faits, Vince ne voulait pas vraiment quitter sa famille de nomade mais, chaque jour le jeune homme recevait des sollicitations pour venir en aide à une ville assiégée ou un village en détresse. Alors, un soir, au lieu de se coucher, Vince avait prit ses affaires et il était partit... Comme ça... Sans un au revoir... Sans un adieu car il savait bien que le regard d'Albion et les bras de Néla auraient été capables de le retenir... Sans ses parents adoptifs, il ne serait rien mais avec eux, il ne pourrait accomplir sa promesse alors il était partit.

Depuis trois ans, le jeune homme sillonnait les routes du royaume, affrontant les dragons les plus belliqueux et parvenant à les vaincre parfois au péril de sa vie. Une longue et fine cicatrice barrait sa joue gauche, rappelant que les combats étaient tous des combats à mort. En trois ans, le jeune homme avait tué dix bêtes, mais il y en avait des centaines et il était loin d'avoir fini sa quête...

Sa dernière mission l'avait emmené aux portes de la cité de Rillos, l'une des plus belles villes du royaume et là, il avait du faire face à un autre mal... Le dragon qui avait des vues sur la ville et ses richesses ne s'était pas contenté de venir brûler les réserves et les champs. Il savait que la ville possédait une artillerie impressionnante, capable de le terrasser alors il avait été plus sournois... Il avait empoisonné l'eau... Les habitants tombaient malades les uns après les autres et mourraient dans d'horribles souffrances... Vince avait comprit que cet affrontement là serait différent.

Dans les grimoires de la bibliothèque il avait découvert qu'une plante rare pouvait venir à bout de cette horrible maladie... Une plante qui ne poussait que dans le val de dragon... Une longue vallée encaissée entre deux parois rocheuses au Nord du royaume et duquel n'importe qu'elle être vivant censé se tenait éloigné... Vince ne pouvait pas s'offrir ce luxe. Il devait trouver cette plante et la ramener le plus vite possible à Rillos... La vie des habitants en dépendait... La vie de Mala en dépendait...

Mala... Des qu'il avait mit un pied dans la cité, il avait été captivé par sa longue chevelure blonde et ses yeux verts... Elle était si belle... Mais elle aussi avait été contaminée et il refusait de la voir mourir sans rien faire... Il devait la sauver... Il devait tous les sauver...

Alors Vince se trouvait là, à l'entrée de ce val maudit. N'importe quel humain aurait fait demi-tour, mais il n'était pas n'importe qui. Avec agilité, le jeune homme dévala l'étroit chemin qui serpentait pour gagner le fond du vallon. Il fini sa descente dans une glissade qui leva un fin nuage de poussière et s'immobilisa en dégainant son épée, prêt à se faire attaquer de toute part par des monstres en surnombre.

Il resta immobile une dizaine de seconde, surprit que rien ne se passe puis, se détendit légèrement. Il se redressa, remit son épée dans son fourreau dorsal et avança prudemment en regardant autour de lui.

Le val était étroit et sombre, mais il ne ressemblait en rien à ce qu'il avait imaginé. Dans sa tête il voyait des brasiers, une violente odeur de souffre et la mort... Partout la mort... Pourtant ce n'était pas ce qui se trouvait devant lui. Certes, il flottait bien comme une odeur de soufre permanente, mais ça n'avait rien à voir avec ce qu'il pensait... De l'herbe poussait au fond du vallon et une petite rivière serpentait... Une rivière claire et limpide dans laquelle il trempa les mains pour se rafraîchir avant de s'asperger un peu le visage. Vince repoussa en arrière ses longs cheveux bruns et les tira pour les nouer en un chignon plus pratique pour le combat.

Il était accroupi prêt de la rivière quand il entendit un bruissement d'ailes caractéristique. Aussitôt, le jeune homme se redressa et plongea entre deux rochers pour se dissimuler aux yeux perçants de ses ennemis. Un dragon puis deux, puis trois, puis une vingtaine passèrent en planant au dessus de lui. Il y en avait de toutes les couleurs : des verts, des rouges, des bleus, des blancs, des noirs... Vince se tapi plus fermement contre le rocher, espérant qu'ils ne le remarqueraient pas et se détendit un peu en voyant qu'aucun ne semblait dévier de sa trajectoire. Les dragons s'éloignèrent à travers le vallon, gagnant les parois rocheuses dans lesquelles le jeune homme discerna plusieurs centaines d'entrée de cavernes. Des entrées ornées de sculptures et de gargouilles qui lui firent comprendre pour la première fois que les dragons étaient aussi amateurs d'art... Ce val était vraiment fascinant... En seulement quelques minutes, il en avait apprit plus sur les dragons qu'en dix ans d'apprentissage et de traque...

Il détailla quelques minutes les différentes grottes au-dessus de lui puis, se rappela de sa quête principale et glissa une main dans la poche intérieure de sa veste. Il en sortit un parchemin ancien et le déplia. Le dessin d'une plante s'y trouvait. Une plante qu'il devait à tous prix trouver sans se faire remarquer par ses ennemis. Ici, il ne pourrait pas les affronter. Ils étaient trop nombreux... Si jamais il les attirait, il ne s'en sortirait pas vivant...

Vince s'extirpa avec prudence de sa cachette et se mit en route. Dans son esprit, le val des dragons serait une terre brûlée sur laquelle il serai facile de remarquer une plante à fleurs blanches, mais dans les faits, avec la végétation qui l'entourait cela allait s'avérer nettement plus difficile.

Le jeune homme progressa lentement, gardant un œil sur les airs pour ne pas se faire repérer. Deux fois il pensa avoir trouvé ce qu'il cherchait, mais c'était une erreur et ses pas le menaient de plus en plus loin dans le vallon... De plus en plus loin dans le territoire ennemi... Un léger frémissement parcouru son échine... Vince n'avait peur ni des dragons, ni de la mort... Une partie de lui était morte avec la destruction de sa village et la perte de sa famille mais cet endroit était si accueillant et si sombre en même temps. Il sentait le danger qui l'entourait et il avait qu'une seule envie, trouver la plante au plus vite pour pouvoir faire demi-tour... Ils étaient si nombreux... Ici, il n'était rien.

En levant les yeux pour surveiller ses ennemis, le jeune homme aperçu soudainement une plante aux fleurs blanches... Là-haut... Bien au dessus de sa tête... A flanc de la falaise... Le jeune homme plissa les yeux pour être sûr qu'il ne rêvait pas, mais ce n'était pas le cas... La plante qu'il cherchait était là, suspendue à trente mètre au dessus de lui comme pour le narguer. Vince frémit et regarda autour de lui. La nuit tombait doucement et il était vêtu de noir avec un peu de chance, les dragons ne le repéreraient pas quand il allait se lancer dans l'escalade de la paroi rocheuse.

Vince prit donc une grande inspiration et agrippa une pierre qui dépassait au-dessus de lui. Il se hissa et trouva ses premières prises sans trop de problèmes. Vince était plutôt grand, mais il était agile et il parcourue les quinze premiers mètres assez facilement mais, la roche de la falaise était friable et des morceaux lui restèrent dans les mains, le déstabilisant un peu. Vince glissa mais parvint à se rattraper de justesse. Il observa le rocher tomber à ses pieds et eut l'impression que le bruit qu'il venait de faire aller attirer tous les dragons. Alors, il se plaqua contre la paroi attendant l'inévitable et tentant de calmer les battements de son cœur qui semblait frapper de plus en plus fort dans sa poitrine. Une bourrasque de vent balaya le vallon mais aucun monstre ne lui fondit dessus.

Vince s'autorisa à respirer un peu et reprit sa périlleuse escalade. La paroi de la falaise était de plus en plus friable et il dut s'y reprendre en plusieurs fois pour parvenir à progresser. Chaque mètre lui demandait de plus en plus d'effort. Ses muscles étaient tellement tendus qu'ils lui faisaient mal, mais le jeune homme faisait ce qu'il pouvait pour ignorer cette douleur. Il ne pouvait pas abandonner si prêt du but... Tant de monde comptait sur lui... Mala comptait sur lui... Alors, il poussa plus fort sur son appuie gauche et tenta de parcourir quelques mètres de plus, mais la pierre sur laquelle il s'appuya se déroba sous son pied. Le jeune homme fut déséquilibré et il tenta de se raccrocher à la corniche au-dessus de lui, mais c'était trop tard. Sa main se referma sur du vide et il bascula à la renverse.

Dans un geste désespéré, il tenta encore de se retenir mais son corps heurta brutalement la paroie avant de s'écrouler lourdement au sol. Le choc fut rude et la douleur qui émana dans tout son corps lui fit échapper un gémissement de souffrance avant que le noir ne l'enveloppe totalement. Ses dernières pensées furent pour Mala... Il avait échoué...

Vince cligna des yeux et la douleur revint brutalement se rappeler à lui. Elle remonta de son dos, lui enserra la poitrine et frappa durement son épaule gauche. Le jeune homme se cabra et laissa échapper un léger gémissement pendant que sa vue, encore floue, revenait lentement. Un frémissement parcouru son corps blessé et ses yeux arrêtèrent sur la voûte sculptée d'une caverne... Une caverne... Il n'était plus au pied de la falaise et l'odeur de soufre qu'il sentait autour de lui ne le trompait pas... Instinctivement, il porta la main dans son dos pour prendre son arme mais elle n'était pas là... Il frémit une nouvelle fois et tenta de se redresser, ne comprenant que maintenant qu'il était allongé sur une paillasse. La fin drap qui le recouvrait glissa et il découvrit un large bandage blanc qui enserrait ses côtes douloureuses et son épaule gauche meurtrie. Intrigué, il fit courir ses doigts sur ses bandes avant de tenter de se redresser, mais la douleur lui déchira la poitrine et il retomba étendu sur sa couche en haletant bruyamment. Une voix caverneuse parvint à ses oreilles.

- Ne fais pas de geste brusque jeune humain. Ton épaule est brisée ainsi que trois de tes côtes, tu vas avoir besoin de plusieurs jours de repos.

Vince frémit... Cette voix n'était pas humaine et cette maudite odeur qui arrivait jusqu'à lui... Le jeune homme se redressa pour faire face à son interlocuteur et se figea. Un dragon le regardait... Un dragon d'or aux yeux verts qui suivait chacun de ses gestes.

- Ne bouge pas.

Vince frémit et chercha des yeux ses affaires. Il les aperçu posées sur une table et, ignorant la profonde douleur qui lui déchira la poitrine, il parvint à se lever du lit. Il traversa la caverne et empoigna son épée avant de se retourner pour faire face au monstre qui se tenait dans la même pièce que lui. Le jeune homme chancela légèrement, mais se ressaisit.

- Tu vas me laisser partir.

- Si c'est ce que tu souhaites, lui répondit le dragon dans un soupir presque humain.

Vince empoigna ses affaires et recula vers l'entrée de la grotte. Il se baissa, mais comprit que s'enfuir lui serai impossible. La grotte se trouvait à flanc de la falaise du vallon des dragons. A plus de cent mètres du sol et il n'avait aucun moyen pour descendre. Le jeune homme frémit et se retourna vers le dragon qui approchait de lui.

- Ne reste pas au bord. Cette fois cette chute serait mortelle.

Le jeune homme recula de quelques pas et tourna sur la gauche pour tenter de remettre de la distance entre lui et le dragon. Il brandissait toujours son épée, essayant d'ignorer la douleur de plus en plus forte dans tout son corps. Le dragon le regarda avec un air triste.

- Tu devrais t'allonger jeune humain. Tes forces faiblissent.

- M'allonger pour que tu puisses me dévorer !

- Pourquoi ferais-je une chose pareille ?

- Parce que tu es un dragon ! Tu n'es que mort et malédiction !

En reculant, Vince butta sur un rocher qui affleurait du sol. Il perdit l'équilibre et tomba lourdement à l'arrière en gémissant de douleur. Son épée lui échappa des mains. Le dragon se précipita vers lui et en quelques secondes, il se tint au dessus du jeune homme. Vince frémit, tentant désespérément de récupérer son épée mais, elle était hors de portée. Un autre frémissement le parcouru... Cette fois, il allait mourir... Le dragon se pencha au-dessus de lui et le détailla.

- Tu t'es fais mal jeune humain ?

- Pourquoi tu me demandes ça ? Qu'est ce que tu attends pour me tuer ?

- Te tuer ? Mais pourquoi ?

- C'est ce que vous faites, vous les dragons ! Vous tuez, tous ceux que vous croisez.

La voix de Vince était faible et sa main droite se crispa sur son épaule blessée pendant que sa respiration devenait saccadée. Il souffrait. Ses yeux étaient de plus en plus durs à garder ouverts. Le dragon d'or l'observa avec un air triste et inquiet qui le troubla un peu.

- Allons jeune humain, les dragons sont comme les Hommes... Certains sont mauvais et d'autres non. Je ne compte pas te tuer... Cela m'aurait été si facile quand j'ai ramassé ton corps brisé au pied de cette falaise.

- Je... Je ne comprends pas, haleta Vince.

- Tu as failli mourir, mais j'ai soigné tes blessures... J'ai été si inquiet pour tout coup à la tête...

- C'est pour cela que je suis aussi fatigué.

- Oui ton état était grave, mais tout va bien maintenant jeune humain.

- Vous... Vous m'avez soigné ?

- Oui, répondit le dragon pendant que l'une de ses pattes se referma autour de la taille de Vince.

La bête le souleva doucement et traversa la pièce pour l'allonger sur la paillasse.

- Et tu as encore besoin de repos...

- Je... Je ne peux pas rester là... Je dois trouver une plante et la ramené à Rollios pour sauver les habitants.

- Je sais... Je l'ai compris.

Vince rassembla ses forces et tenta de se redresser mais la douleur lui arracha un léger cri et il s'effondra à la renverse sur sa couche en gémissant faiblement. Le dragon posa son nez sur son bras comme pour prendre une partie de sa douleur. Vince frémit.

- N'ai pas peur jeune humain... La plante est en route pour Rollios. Les habitants seront soignés.

- Mais... Comment ?

- Quelqu'un de confiance s'en charge. D'ailleurs, elle doit être en train de les soigner.

- Non, la ville est à deux jours de marche du val et...

- Cela correspond aux deux jours qu'il m'a fallu pour que tu ailles mieux jeune humain.

Vince frémit... Deux jours... Il avait été inconscient deux jours et le dragon ne l'avait pas tué... Pire... Il avait prit soin de lui et avait tout fait pour lui sauver la vie. Les pensées du jeune homme étaient de plus en plus embrouillées. Comment cela était-il possible ? Depuis qu'il était enfant ces créatures représentaient la mort et là... Vince tenta de se redresser un peu plus pour mieux voir son étrange protecteur, mais la douleur se rappela à lui et il s'écroula à l'arrière en gémissant doucement. Il ferma les yeux quelques secondes pour se remettre les idées en ordre avant de bredouiller.

- Mais... Je ne comprends pas... Les dragons...

- Ceux que tu croises hors du vallon n'ont plus le droit d'y revenir. Ils en ont été bannis pour leurs crimes et leur cruauté alors ils se vengent sur vous les Humains...

- Pourquoi les bannir ?

- Les dragons vivent en paix. Le crime n'est pas permis dans le vallon.

- Mais pourquoi ne pas les arrêter ?

- Parce que tout dragon qui sort du vallon sous sa forme animale perd le droit d'y revenir un jour.

Vince frémit et ferma les yeux pour tenter une nouvelle fois de remettre ses idées en place... Forme animale... Il y avait quelque chose qu'il ne comprenait pas, quelque chose qui était en train de lui échapper. Soudain, ses yeux s'ouvrirent et il observa attentivement le dragon devant lui.

- Forme animale... Ce qui veut dire que vous pouvez prendre une autre apparence... Mais alors qui êtes-vous ?

Le dragon lui sourit et posa une patte sur son épaule pendant qu'une aura éclatante l'entoura, une aura qui sembla le transformer et lui donner une apparence humaine. D'ailleurs ce fut bien une main humaine qui lui pressa l'épaule pendant que son étrange hôte lui dit en souriant.

- On se connait bien tous les deux jeune humain. Je suis Albion... Repose-toi mon fils... Je m'occupe de tes blessures et demain je t'expliquerais tout...


Voilà, vous êtes arrivé au bout de cette histoire alors, si elle vous a plu, n'hésitez pas à me mettre une review !