Bonjour/Bonsoir !

Voici un court texte écrit pour un topic, sur le site Eldarya.
Le but de ce topic est simple : une personne poste six mots et la suivante doit écrire un texte comportant ces six mots.

Voici donc mon texte fait à partir des mots suivants :
sombre, miel, océan, plume, couleur, révolte.


Il fait nuit, le ciel est sombre depuis déjà plusieurs heures et toi tu es là, seule, à marcher dans le port. Tu te balades sans vraiment savoir où aller. Tu zigzagues entre les colonnes de caisses fièrement dressées. Tu lèves les yeux et regarde la lune ; ce soir elle est pleine. La blancheur de sa lumière se reflète sur l'eau de l'océan. Fatiguée de ta balade, tu finis par t'asseoir au bord de la jetée et tes pieds touche presque l'eau. Sans un bruit de ta part tu restes là, immobile, à regarder et à écouter l'océan. Les vagues arrivent de loin, majestueuses, telles des guerrières imbattables. Puis au fur et à mesure qu'elles se rapprochent de toi, leur taille diminue, petit à petit, avant qu'elles ne finissent par s'écraser contre le muret où tu es assise. Tu profites de ce calme, de cette régularité, du mouvement des vagues qui ne te surprendra jamais puisqu'il ne changera jamais. Oui, tu profites de ce calme parce qu'il ne va pas durer.

Tu repenses à la réunion de ce matin, à cette « rencontre secrète ». Il y avait beaucoup de monde là-bas, du monde très énervé. Tu te rappelles de l'aura de colère qui émanait de votre groupe, de cette odeur de vengeance. Oui, le calme ne va pas durer car demain, tout va changer. Demain, vous prendrez les armes et déclarerez la Révolte.

Tu verses une larme en baissant la tête. Si la révolte commence, tu ne le verras plus, tu ne verras plus ton prince. Tu souris, tristement. Ce n'est pas vraiment ton prince, car oui, il est avant tout le prince de ce royaume. Ce qui veut dire que demain, tu partiras en guerre contre lui. Tu fermes les yeux et t'autorises un instant à repenser à tout ce que vous avez vécu, à tous vos moments de bonheur. Tu repenses à cette après-midi ; vous étiez sous le soleil, au milieu des fleurs et dans les hautes herbes. Vous chahutiez comme des enfants. Vous n'aviez fait que ça toute l'après-midi : se chercher, jouer, rire, et surtout s'embrasser. Tu l'aimes ton prince, tu l'aimes plus que tout. Tu repenses à sa peau, à cette couleur de miel, à ces beaux yeux bleus… Tu repenses aussi à cette petite plume qu'il t'avait offerte ce jour là. Tu sors la plume de ta poche et la fait rouler entre tes doigts... Tu secoues la tête soudainement pour te sortir ces images de l'esprit. Non non non, tu ne dois pas y penser ! Tu dois te concentrer, être au mieux de ta forme. Oui, tu ne dois penser à rien car demain, demain tu vas devoir tuer ton prince.