La tablette susurre une musique alanguissante dans l'atmosphère feutrée de la salle de bains. L'eau chaude enveloppe soyeusement le corps et l'intimité de la baigneuse, qui s'est allongée la nuque contre le rebord de la baignoire. La bombe qui dissout ses dernières notes laisse s'évaporer une odeur tiède et musquée. Quelques paillettes remontées à la surface transparaissent à travers la mousse qui vient chatouiller chacun de ses lents mouvements. Le luffa chargé de crème glisse lascivement sur la peau de ses bras et de sa poitrine. Un soupir de contentement, de pleine décontraction. Nul souci, nulle inquiétude, juste le plaisir intense des sens mis en éveil par la chaleur de l'eau et le parfum du bain. Un instant de sensualité exquis.


Ce texte a été écrit dans le cadre de la centième nuit du FoF. Il fallait le rédiger sur le thème "sensualité" sans dépasser un rating T, et si possible sans utiliser de romance. Pour plus d'informations, vous pouvez m'envoyer un MP.