Parthénope, jeune sirène d'éther,
Amarrant les marins aux douces terres,
Révélant ainsi leurs souvenirs,
Tu chantes aussi pour les adoucir;
Haillon de solitude, tu arbores,
Évitant donc, de côtoyer la mort,
Nymphe des Hommes, pour une simple règle d'or,
Oublie d'aimer afin de te protéger;
Puissante déesse des mers et des ports,
Et tu deviendras Reine des damnés.

Helle Quin - 2018