Il y a longtemps, j'adorais écrire des petits contes. Voici celui qui, selon moi, est le plus réussi. Il ne vaut clairement pas Cendrillon mais je l'aime bien :)

J'espère que vous l'apprécierez.


Il y a très longtemps, dans un lointain royaume, vivait un roi et sa fille. La princesse était magnifique. Elle avait des cheveux noirs comme de l'encre, des lèvres rouges comme le sang et des yeux dorés comme l'or. Mais elle n'était pas seulement belle, elle était aussi douce, généreuse et intelligente. Et ce qu'elle aimait par dessus tout, c'était les animaux, dont elle préférait la compagnie à celle des Hommes.

Des princes, des paysans et des marchants de toutes les contrées venait à elle pour lui demander ça main. Malheureusement, aucun d'eux ne l'attirait et elle préférait passer du temps en forêt plus tôt qu'avec ces prétendants.

Mais un jour, un roi redoutable, seigneur du royaume le plus barbare du pays, vint la voir afin de l'épouser. Mais comme à l'accoutumé, la princesse ne s'intéressa pas à lui, ce que le roi ne supporta pas. Il s'en alla, furieux, mais avant de partir il lui jura qu'elle regretterait amèrement son comportement. Et il tint parole.

Il revint quelque temps plus tard, en pleine nuit, se faufila dans sa chambre et la réveilla.

" Vous avez préférer les animaux à moi, lui dit-il, et à tout les hommes qui sont venu vous voir. Donc je vais vous faire un cadeau Princesse. Je vous condamne à vous changer en animal jusqu'à la fin des temps. Quand l'animal que vous incarnerai mourras alors votre esprit ira en posséder un autre et ce jusqu'à ce que vous aimiez un homme davantage qu'un de vos précieux animaux"

Des qu'il eu finit d'énoncer sa malédiction la princesse retomba inerte sur son lit. Une brume argentée sortit de son corps et fila à travers la fenêtre ouverte. En la suivant le roi vit la brume se précipiter dans un œuf que venait de pondre une tortue.

Le calvaire de la princesse avait commencé.

D'après la légende, la princesse n'aurait toujours pas trouvé d'homme à aimer et continuerait à passer d'animal en animal.