Prologue

Perdu au milieu des dunes d'or balayées par des vents aux parfum d'épices, le royaume d'Alberial peinait jadis à s'épanouir. La famine et le manque d'eau causaient des ravages au sein du peuple. Le roi Bel'Azal 1er était désemparé. Il implora les esprits de la terre et du ciel de leur offrir leurs faveurs et, alors que tout espoir semblait perdu, une mystérieuse jeune femme surgit des profondeurs du désert.

Belle comme le jour, les cheveux de la blondeur des sables et les yeux couleur des cieux, sa beauté irréelle envoûta le souverain. Il crut voir en elle une déesse venue pour les sauver. Nul ne sut jamais si elle était vraiment d'origine divine ou non, mais tous se mirent à la vénérer dès qu'elle invoqua la pluie.

Grâce à ses dons incroyables, elle transforma l'environnement et Alberial devint une oasis magnifique et luxuriante. Le royaume put alors se relever de ses cendres, et la vie reprit ses droits.

Par la suite, le roi follement épris de leur sauveuse demanda sa main et l'épousa. Son amour et son admiration pour elle étaient si grands qu'il décida que toutes les femmes seraient désormais vénérées en tant que porteuses de vie et garantes de fertilité. Un décret fut même instauré et fit d'elles la clef de succession du pouvoir en place. Il déféra ainsi toute autorité et toute gouvernance à son épouse, et fit bâtir un somptueux sérail pour toutes ses autres concubines royales dans lequel elles furent traitées en envoyées des dieux.

Puis, le temps passa. La dynastie du roi Bel'Azal fut longue et prospère. Hélas, sa dernière descendante, la reine Abidia, ne mit au monde qu'un unique garçon, le prince Ceylan.