Les bières prises au soleil couchant

N'auront plus jamais la même saveur

Ni la même robe, ni le même penchant

Car tu n'y seras plus, simplement


Je ne pourrai plus te sourire

Et tu ne pourras plus me miroiter

Tu ne pourras plus me faire souffrir

Et plus jamais je ne t'oublierai


Chaque brasserie porte ton écho

Chaque nouvelle bière porte tes mots

Au fond du bar, il y a ta silhouette

Au présent s'estompent nos amourettes