L'Est est rouge

Les nuages s'amoncellent à l'horizon

L'Est est rouge

Les habits rebelles ont laissé place à la dévotion

L'Est est rouge

Les morts viendront sans air dans les poumons

Pourfendus sans nom pourfendant nos visions

L'Est est rouge

Ils chercheront nos pardons

Ils useront de nos émotions

Sans masque, le sang est sur nos mains

Sans fard, le sang coule trop loin

Détruits, nos costumes s'épuisent trop vite

Nos armures déteignent lentement devant leur asphyxie

Vaincus, nos souffles trop peu denses manquent de vie

Défilent les heures dans le labeur mais ils demeurent assoupis

L'Est est rouge

L'orage a dépassé la frontière de l'horizon

L'Est est rouge

Les anciens rebelles se perdent dans leur dévotion

L'Est est rouge

Les morts sont là sans air dans les poumons

Pourfendus sans nom pourfendant nos attentions

L'Est est rouge

Futiles, nos costumes ne sont que des souvenirs

Nos armes manquent de force, le poids des erreurs s'empire

Dans ce drame, le système tousse, et les sans-avenirs

Nourrissent l'ire collective, placés au rayon des martyrs

Quand les cris résonnent dans les couloirs

Il n'y a que les soldats pour écouter leurs histoires

Aux questions sur le prix du sacrifice

Personne n'a de réponse concernant le préjudice

Mais nul ne mérite de périr

Manquant de vigueur afin de remplir

Un air vicié qui finit par empester

Et la blancheur se teinte d'une noirceur empoissée

Nous gagnerons mais tout le monde ne le verra pas

Nous gagnerons mais tout le monde ne le verra pas

L'Est est rouge

La tempête est le dernier élément à l'horizon

L'Est est rouge

Les rebelles n'ont plus comme motivation que leur dévotion

L'Est est rouge

Les morts s'entassent sans air dans les poumons

Pourfendeurs sans nom pourfendant notre inaction

L'Est est rouge