J'entends ces musiques, au loin,

Comme venant d'un passé proche.

Dansent les noirs, les blanches, les croches,

Dansent les années frappant des mains.

Le rythme nous libère,

Océan de douceur,

S'élèvent dans l'atmosphère

Nos joies, nos cris, nos peurs.

La lune, soudain, s'éveille,

Le feu, enfin, s'éteint.

A ma place je suis bien

Et le soleil se couche.