De ces cris qui résonnent, parfois, dans le lointain

Je ne garde aucune trace, je ne conserve rien

Si ce n'est que soudain, au plus profond de moi

Hurle de désespoir la chose qui se cru roi.

Hurlant dans le silence, vivant pour être craint,

Celui que par moment l'Homme a bien cru Divin

Cherche à se relever, mais retombe sans fin,

Empêtré de prières et de désirs vains.