Merci à tous ceux qui ont laissé une revue. Ça m'aide beaucoup….

Naia

Chapitre Vingt-Cinq.

Them atteint rapidement sa destination. Il hésita avant d'entrer, ne sachant pas s'il devait toquer ou non à la porte. Finalement, il ouvrit la porte, jugeant mieux de ne pas faire trop de bruit si jamais, Her avait réussi à la calmer.

En tout cas il n'était pas prêt à trouver ce qu'il vit…..

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Her prit Sena dans ses bras et la porta jusqu'à sa chambre. Le corps de la jeune héritière était secoué de sanglots. Il la posa sur son lit et la regarda, ne sachant pas vraiment quoi faire…. De violents spasmes parcouraient le corps de Sena, et Her avait l'impression qu'elle allait s'étouffer. Il s'assit près d'elle et maladroitement lui prit la main.

Cela ne sembla avoir aucun effet sur la jeune fille. Désespéré, Her regarda autour de lui, cherchant une solution…. Soudain, les spasmes s'amplifièrent. Effrayé par leur forces, Her se rapprocha de Sena et dans un mouvement purement instinctif, pour l'empêcher de se blesser, il l'enserra. La tête de la jeune rousse reposait sur sa poitrine, ses cheveux dissimulant son visage. Sous une impulsion, il se mit à lui caresser le dos dans de grands gestes apaisants. Lentement, les spasmes diminuèrent. La respiration de Sena se ralentit. Son corps était maintenant agité de frissons. Her la serra plus fort contre lui. Elle se cramponnait à lui comme à une planche de salut, les larmes coulant silencieusement le long de ses joues. Her ne fit rien pour la stopper. La voir dans un tel état le troublait profondément. Il avait toujours vu Sena comme celle qui pouvait garder la tête froide dans pratiquement toutes les situations tant qu'il n'y était pas impliqué. Il sourit un peu à cela. En fait, elle ne perdait son calme qu'en sa présence. Il ne savait pas s'il devait en être flatté ou non. Il sentit Sena bouger dans son étreinte. Il reporta son attention sur la jeune fille. Elle était maintenant calme, trop calme. Inquiet, Her lui prit le menton et lui souleva la tête, repoussant ses boucles rousses, lui dégageant le visage. La première chose qui capta son attention fut ses yeux : gris-vert, vides de toute expression. Sa peau était pâle, sa lèvre inférieure tremblait encore un peu.

" Pourquoi ? "

La question prit Her au dépourvu. Il ne savait pas quoi répondre. Jamais il n'avait été doué avec les mots comme Them.

" Pourquoi ? " répéta Sena, cette fois avec plus de force.

" Je ne sais pas " fit-il, la tête basse.

Il y eut un long silence.

" Merci " murmura finalement la jeune fille.

Her releva la tête d'un coup.

" Merci ? "

Elle hocha la tête.

" Au moins tu as été honnête. "

Il secoua la tête.

" Rien ne justifie ce qu'il a fait. "

La lèvre de Sena trembla un peu plus fort….

Her posa une main sur son épaule.

Bizarrement, Sena ne le rejeta pas.

" Je le sais, mais je n'arrive pas à l'accepter, ce qu'ils lui ont fait……. Je le revois dans ma tête ……. Ca me rend folle ! " Sena se rapprochait dangereusement de l'hystérie.

Her lui agrippa fermement les épaules et la secoua, essayant de la faire revenir à ses sens.

" Sena ! Serina d'Erucent ! Serina ! Reprends tes esprits ! Tu n'as pas le droit de te laisser aller comme ça ! "

" Pourquoi ! POURQUOI ! Dis moi POURQUOI je devrais tout le temps être forte ! Pourquoi je devrais toujours être Serina, l'héritière, celle qui garde toujours la tête sur les épaules quoiqu'il arrive ! "

" Parce que …. Euh…. Parce…… "

" J'en ai assez ! J'arrête ! C'est fini ! Je veux pouvoir craquer quand je veux, me laisser aller quand je veux ! Je viens de voir ma mère se faire tuer et torturer et je devrais rester calme ! ! POURQUOI ! ? !" hurla-t-elle, regardant Her, les yeux pleins de larmes, à la fois de désespoir, de rage…...

Her ne savait pas quoi dire. Il n'avait pas réalisé que le rôle de l'héritière pesait tellement à Sena. Elle semblait tellement forte, tellement en contrôle de toutes les situations…

Il la lâcha.

" Tu as raison " fit il à voix basse. " Ce n'est pas juste. "

Cela fit taire Sena.

" La vie est injuste " répliqua amèrement Sena.

" Oui, mais ce n'est pas pour ça que tu dois tout lâcher ! "

" Donne-moi une raison de ne pas le faire, une seule bonne raison. "

" On a besoin de toi. "

" Ils trouveront quelqu'un d'autre "

" C'est ton devoir "

" J'en ai assez de devoir toujours faire ce qui est juste. J'ai envie de faire ce que je veux ! "

" Tes parents sont morts en faisant tout pour préserver leurs royaumes et pour te protéger. Tu veux gâcher leur sacrifice ! ? "

Un long silence suivit ces mots.

" Tu n'as pas le droit d'utiliser leur sacrifice. " fit Sena à mi-voix. Malgré ça, Her vit bien qu'il avait touché un point sensible.

" Nos parents " ils appuya sur le " nos " ont donné leur vie pour les royaumes. Le moins que nous puissions faire est de continuer leur œuvre. " continua-t-il.

" Facile à dire, nous sommes prisonniers d'un tueur complètement malade... "

" Rien ne nous empêche de nous échapper. " fit Her d'un air de conspirateur.

" Comment ? " demanda Sena, une ombre de sourire aux lèvres…..

" Ça, c'est à nous de le trouver….. " répliqua le jeune homme.

Il y eut une pause.
" Comment en est on arrivé à se haïr ? " demanda soudainement Her.

Sena s'assombrit.

" Tu ne t'en souviens pas ? "

Her secoua la tête.

" Ça a commencé au centre, au moment où tu as caché tous mes livres dans le grenier sans te rendre compte qu'il y avait une colonie de rongeurs. Tous mes livres étaient en miettes et la plupart appartenaient à mes parents adoptifs, c'était certaines des dernières choses qui me restaient d'eux. Puis il y a eut tous les tours que tu m'as joués, les remarques, les insultes….. Et cerise sur le gâteau, ta blague avec les illusions de mes parents adoptifs et de Lia. C'est surtout à partir de ce moment que je t'ai détesté. " termina-t-elle, étouffant un sanglot, les yeux rivés sur le sol. Soudain elle sentit des bras l'entourer. Son premier réflexe fut de se débattre, mais au lieu de la lâcher, les bras resserrèrent leur étreinte. Elle sentit un souffle dans son cou.

" Je suis désolé " lui murmura Her, essayant de faire passer dans ces trois mots tout son repentir.

Sena se dégagea et le fixa dans les yeux, essayant de déterminer si le jeune homme était sincère. Pendant plusieurs minutes, elle le dévisagea, le visage impassible.

Her passait se tordait les mains, ne sachant pas trop quoi faire. Finalement il se lança.

" Est-ce que…. Je veux dire, est-ce que ça serait possible de….. de tout reprendre… à zéro ? " fit-il.

Sena continua à le dévisager, ne donnant aucun indice quant au fait de savoir si elle acceptait ou non.

Mal à l'aise, Her regardait ses mains. Il était si concentré sur les fissures dans le sol qui ne l'entendit pas approcher. Soudain une main entra dans son champ de vision. Il leva la tête. Sena se trouvait devant lui, la main tendue.

Sans un mot, il la prit et la serra, la remerciant silencieusement de lui donner une seconde chance.

" Merci " fit-il de nouveau.

" De rien, le passé est le passé et se lamenter dessus n'arrangera rien. " répondit-elle, retrouvant son ton habituel : sûr, confiant.

" Si tu as besoin de parler un jour, fais moi signe, tu n'as pas besoin de jouer l'héritière avec moi…. "

Elle lui fit un petit sourire, montrant qu'elle avait compris.

" Je crois que nous devrions retrouver les autres " fit Her, se dirigeant vers la porte.

" Oui, ils doivent s'inquiéter… J'espère que Ria n'a tué personne. " fit Sena.

Alors que Her allait tourner la poignée, il se retourna pour lui dire quelque chose. A ce moment-là, la porte s'ouvrit en grand, le faisant tomber sur Sena qui se tenait derrière lui. Il tombèrent l'un sur l'autre ou plus précisément, Her sur Sena.

La porte s'ouvrit en grand et Them entra.

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Them faillit avoir une attaque cardiaque. Il s'attendait à quelque chose mais pas à CA ! Il venait de rentrer dans la chambre de Sena, s'attendant à retrouver au moins un mort. Au lieu de ça, il trouvait son meilleur ami, allongé sur une de ses meilleures amies. Ajoutez à ça le fait que ces deux personnes pouvaient à peine supporter d'être dans la même pièce il y a quelques heures.

Her se releva immédiatement, comme s'il avait été électrocuté. Il tendit son bras à Sena qui le prit avec gratitude, et l'aida à se relever. Cela acheva de plonger le pauvre Them dans un état de choc profond.

" Them ! Apprend à toquer avant d'entrer ! " s'écria Her, massant son front.

Them le fixa les yeux écarquillés.

" Them ? ! Theeeemmmm ? ! " fit Her, agitant sa main devant le visage de son ami. " Youhou ? ! Them ! "

" Attend, je connais quelque chose qui va le faire revenir sur terre…. "

" Themis ? Ria vient d'arriver….. "

Le jeune brun sursauta et regarda autour de lui.

" Quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? J'ai rien fait je le jure…. ! "

Her et Sena étaient pliés en deux. Them les regarda, confus. Il était complètement perdu. D'abord il entrait et les voyait l'un sur l'autre par terre, puis Her aidait Sena à se relever, et les voilà qui riaient comme les meilleurs amis du monde. Donc soit il avait raté un épisode, soit, il était victime d'hallucinations.

" Là, j'aurais besoin qu'on éclaire ma lanterne….. Je rentre, pensant devoir nettoyer le sang des murs et je vous retrouve, allongés l'un sur l'autre, et maintenant vous voilà à rigoler ensemble. "

Her et Sena se regardèrent.

" Disons juste que nous avons décidé de laisser le passé derrière nous. " fit Sena avec un léger sourire.

Elle sortit de la pièce, suivit par Her. Them resta planté dans la chambre, fixant le mur d'un air hébété. Finalement il sortit de son état de choc et sortit en courant pour rattraper ses amis.

En passant, ils s'arrêtèrent devant la chambre de Ria. Entrant silencieusement dans la pièce, ils virent que la jeune fille était toujours endormie. Sena s'approcha d'elle et la secoua légèrement.

" Ria, réveille toi….. "

La jeune brune se réveilla en sursaut.

" Quoi ! "

"Eh ! calme ! " fit Sena, se reculant un peu.

" Oh c'est toi Sena… SENA ! "

Ria se jeta au cou de son amie, pleurant à moitié.

" Je-je suis désolée….. J'aurai dû….. "

" Shhh…. Calme toi Ria, ce n'est pas de ta faute…. Rien n'est de ta faute…. " lui murmura doucement son amie, essayant de réconforter la jeune Smanirs.

Au bout de quelques minutes, Ria retrouva son calme.

" Désolée " fit-elle en essuyant ses larmes. " Je n'aurais pas dû me laisser aller comme ça…. Vraiment désolée. "

" Tu n'as pas à t'excuser Ria…. " fit Sena.

" Oui, au moins maintenant, on sait que tu peux pleurer….. Je commençais à croire que cela t'était physiquement impossible….. " plaisanta Them.

Ria se leva et se tourna vers Them qui recula d'un pas.

" Un seul mot Themis, cours. "

Les deux jeunes se précipitèrent dehors à la poursuite l'un de l'autre.

Sena et Her échangèrent un regard amusé.

" Au moins, elle va mieux. " fit Sena en haussant les épaules.

" En effet…. "

Her lui offrit son bras en souriant et après un instant d'hésitation, elle le prit.

" Merci mon bon seigneur " fit-elle dans une imitation d'un des professeur d'étiquette du château.

" Mais de rien, gente dame…. "

Ils se dirigèrent vers la salon bras dessus bras dessous, souriant d'avance au choc que cette attitude allait provoquer chez leurs amis.

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Ils ne furent pas déçu. Au moment où Iri, Viv,Ari et Ryl les virent entrer, au aurait pu croire qu'ils venaient de voir Gerhard, en tutu rose, en train de danser le Lac des cygne tout en chantant l'hymne d'Erucent.

Iri devint blanche comme un linge, les yeux écarquillés, Viv dut s'asseoir sous le choc. Ryl clignait des yeux, essayant de voir s'il s'agissait d'une hallucination et Ari était en train de se pincer violemment.

" Ouch ! Non je ne rêve pas….. "

" Her , qu'as tu fait à Sena ?…. " fit Iri, dévisageant le jeune homme d'un air peu accommodant.

Her et Sena sourirent, inquiétant encore plus leurs amis.

Ils fallut plusieurs minutes de débat pour les convaincre de ce changement. Finalement, ils parurent l'accepter, ou tout du moins se faire à l'idée que pour le moment, Her et Sena ne sautaient plus à la gorge à la moindre occasion.

Une fois ce point éclaircit, ils leur expliquèrent ce qui s'étaient passé, sans rentrer trop dans les détails.

Mais même la version épurée des événements fut suffisante pour faire éclater Iri et Viv en pleurs. Il fallut à Ryl et Ari un bon moment pour les calmer. Pendant qu'ils racontaient les membres du quadrianno s'étaient perdus dans leurs propres pensées.

Finalement, ils revinrent à la réalité.

Sena dévisagea chacun des ses compagnons.

" Maintenant, il faut nous échapper…. "

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Dani, Lana, Sy et Vero galopèrent à toute vitesse à travers la forêt. Dani était en tête et Vero fermait la marche.

Après plusieurs minutes d'une folle cavalcade, elles ralentirent leur monture et s'arrêtèrent. Elles se trouvaient dans une clairière, aux abords du Scolariem. Elles mirent pied à terre et s'assirent au sol. Pendant un long moment elles furent silencieuses, perdues dans leurs pensées. Combien de temps elles restèrent immobiles, elles ne le surent jamais. Mais finalement Vero se releva.

" On doit les retrouver. "

Ses amies la regardèrent.

" Oui, mais comment ? Je veux dire, Gerhard a dû les emmener à sa base et personne ne sait où elle se situe…. "

" C'est vrai, les gardes la cherchent depuis des années…. "

Vero dévisagea ses amies.

" Donc on baisse les bras ? On abandonne ? "

" Je ne voulais pas dire ça Vero " fit Dani. " C'est juste que… Comment veux-tu qu'on y arrive ? ! "

" Je ne sais pas mais il doit y avoir un moyen….. " Soudain le visage de la jeune file s'éclaira. " J'ai une idée ! "

" Quoi ? vas-y ! " Immédiatement les trois autres furent suspendues à ses lèvres.

" La carte ! "

Lana fronça les sourcils.

" Quelle carte ? "

" La carte de notre QG ! Des Anges ! "

Ses amies la regardèrent bizarrement.

" Vous ne comprenez pas, cette carte montre tout ! Et perce tous les types d'enchantements ! Elle devrait nous montrer l'endroit où ils sont retenus ! "

" C'est vrai ! " s'exclama Dani, retrouvant espoir. Elle se redressa et s'avança vers son cheval quand la voix de Sy l'arrêta.

" Je crois que vous oubliez une toute petite chose. La carte de notre QG montrait uniquement le plan du Scolariem. C'est à dire un emplacement délimité, avec un nombre de personne limité. Elle ne montre pas les différents royaumes…. "

" C'est pas grave, on devrait pouvoir l'agrandir ! " répliqua Vero.

" Peut être, mais alors elle devra prendre en compte le territoire des huit royaumes et toute la population y vivant, ce qui représente un nombre incroyable de donnée. Il lui faudrait alors une puissance incroyable pour traiter toutes les données, puissances que nous ne sommes pas en mesure de lui fournir. "

Dani revint lentement vers ses amies, l'air abattu.

" Alors, c'est fini on ne peut vraiment rien faire….. "

Sy parut plongée dans ses pensées.

" Il y a peut-être une solution…. Ton idée de la carte était bonne, mais il faudrait en modifier la configuration…. Ça demanderait beaucoup de travail et de recherche, mais ça pourrait marcher…. "

" Pourrait ? " fit Lana

" On ne peut jamais être sûr du résultat…. "

Il y eut un silence.

" Tant pis, il faut tenter, de toute façon, on a rien a perdre, et il faut que je fasse quelque chose je ne peux pas rester là à attendre sans rien faire…. " fit Dani.

Les trois autres jeunes filles marquèrent leur accord et quelques minutes plus tard elles galopaient en direction du Scolariem, leur pensées fixées sur un seul but : sauver leurs amis.

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Au château l'ambiance était sombre, les drapeaux étaient en berne, tous les visages arboraient des expressions sombres, tristes, renfermées. Plusieurs dames avaient les larmes aux yeux.

Les conseillers s'étaient enfermés dans leurs quartiers dès leur arrivée et ni les Directeurs, ni les régents n'avaient eut le courage d'aller les voir. Personne ne leur avait fait de reproches, mais ils ne pouvaient s'empêcher de se sentir coupables. S'ils n'étaient pas partis, cela ne serait peut-être jamais arrivé. Ils n'étaient pas les seuls à se sentir responsables de cet enlèvement, les Régents s'en rendaient en grande part coupables.

Quand Evelina et Harald, ou plutôt Harald leur avait annoncé la nouvelle, Mira s'était effondrée et Herick avait failli suivre son exemple. Evelina était toujours un peu sous le choc et Harald dut la porter dans sa chambre. Il la déposa délicatement sur son lit, espérant de tout son cœur qu'ils allaient trouver une solution…..

Malheureusement, rien ne lui venait à l'esprit, la situation semblait sans issues.

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Alors vous en pensez quoi ?

Merci encore pour les reviews.

Naia

Pavlova Merci pour la review…. Un index ? C'est une idée…. Je vais y réfléchir, merci pour la suggestion. Sinon j'espère que tu as aimé ce chapitre.

chihiro : J'espère que je n'ai pas posté trop tard….. Merci beaucoup pour la review.

ange : Tu n'es pas la seule à penser que je suis un peu sadique envers les lecteurs, une de mes amies (qui corrige les chapitre avant que je les poste) le pense aussi…. Sinon, j'espère que tu n'as pas été déçue par ce que Them a vu….
Si je te racontais l'histoire, ça perdrait un peu de son charme….

Merci vraiment beaucoup pour tes reviews.

Isyméa : Merci d'avoir laissé une review. Sinon qu'as tu pensé du chapitre ?

lune-dargent : Merci beaucoup. J'espère que tu as aimé ce chapitre.

Miss Maraudeuse : Merci beaucoup. Désolée d'avoir pris pas mal de temps pour posté ce chapitre. J'espère qu'il en valait la peine….

sailor digitale : Merci… Je suis en Term S et en ce moment g des envies de meurtres, en particulier vis à vis de certains profs (philo, maths SVT, pour ne pas les citer….). J'espère que tu as aimé ce chapitre.

jaligny : Merci beaucoup. Dis moi ce que tu as pensé de ce chapitre….

Encore une fois MERCI !